22 octobre 2014

Avez-vous déjà reçu votre Relevé de Situation Individuelle (ou RIS) ?

La loi du 21 août 2003 sur la réforme des retraites, qui a instauré un « droit à l'information sur les retraites pour tous les assurés », vous permet de ne plus attendre la fin de votre carrière pour obtenir un précieux relevé de l'ensemble de votre parcours ! Deux types de courriers vous sont désormais délivrés sans avoir à les demander : le Relevé de Situation Individuelle (RIS) et l'Estimation Indicative Globale (EIG). Le premier délivre les informations sur votre carrière, le second (adressé plus tard) tente de fournir une estimation de votre future pension.

 

Le Relevé de Situation Individuelle (RIS)

A partir de 35 ans, vous recevez désormais tous les 5 ans un «Relevé de Situation Individuelle » (RIS) qui recense toutes les périodes cotisées enregistrées par l’ensemble des caisses de retraite auxquelles vous avez été affilié. C'est un courrier que vous recevez à votre domicile à vos 35, 40, 45 et 50 ans sans demande préalable de votre part. En 2014, si vous êtes un agent hospitalier en activité né en 1964, 1969, 1977 et 1979, vous avez peut-être déjà reçu le fameux courrier, ou vous le recevrez dans les prochaines semaines. Le RIS se compose de plusieurs feuillets : une lettre d’accompagnement, une synthèse de vos droits à retraite connus au 31 décembre de l’année précédente, le nombre de trimestres pour votre retraite de base (durée d’assurance totale), le nombre de points pour votre retraite complémentaire (ou de base), un feuillet pour chaque organisme de retraite auquel vous avez cotisé, et un document d’information générale. Si vous ne l'avez pas encore reçu, voici à quoi ressemble le document

Si vous avez déjà reçu un RIS et que vous constatez des erreurs, vous pouvez faire une demande de RIS rectificatif : si l’anomalie concerne un période effectuée auprès de votre employeur public actuel, vous devez lui demander d’effectuer directement la rectification; si l’anomalie concerne une période effectuée auprès d’un autre service public, vous devez demander à votre employeur actuel de faire le nécessaire pour obtenir auprès de votre ancien employeur les renseignements utiles. Dans ces deux cas, c’est votre employeur public actuel qui effectue une demande de RIS rectificatif pour votre compte via les services dématérialisés mis à sa disposition. Enfin, si l’anomalie concerne une période effectuée auprès d’un employeur privé, vous devez vous mettre en relation avec le régime concerné (régime général, MSA...) pour obtenir la rectification. A noter : les coordonnées de chaque régime de retraite sont indiquées sur les feuillets correspondants. Connaître la date d'envoi grâce à un simulateur en ligne ! Si vous n'avez pas encore reçu de Relevé de Situation Individuelle (RIS) et que vous souhaitez connaître la date d'envoi de votre relevé, il suffit de vous rendre sur le lien suivant : http://www.info-retraite.fr/index.php?id=simulez10 et de saisir votre année de naissance. Vous saurez instantanément, à la date et au mois prêt, la date d'envoi du document.

Dans un prochain article qui paraîtra le vendredi 24 octobre, nous reviendrons dans le détail sur l’Estimation indicative Globale (EIG)

Vous êtes hospitalier, vous pouvez trouver encore plus d'information sur la retraite cliquez ici
Et d'autres articles pour préparer l'avenir :
Bouger tout au long de sa vie pour vivre mieux à la retraite
Héritage : Combien ça coûte ?

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.