03 novembre 2015

Faire garder ses enfants en bas-âge : combien ça coûte ?

La France compte aujourd’hui 2,3 millions d’enfants de moins de 3 ans. Selon l’INSEE, 61 % des ces 0-3 ans sont principalement gardés par leurs parents en semaine dans la journée, alors qu’ils étaient 70 % en 2002. Autrement dit : la garde en journée est de moins en moins assurée par les parents, et en 10 ans, le recours aux modes d’accueil extérieurs, a donc fortement augmenté ! Avec des conséquences inévitables sur le porte-monnaie des parents ! Voici les coûts moyens selon les modes de garde. Utile avant de vous décider !


187 euros par mois : c’est le coût moyen pour la garde d’un enfant de moins de 3 ans (137 heures), après déduction des aides de la CAF et du crédit d’impôt. Ce chiffre a été calculé par la DREES (Direction de la Recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques) et publié fin août 2015. Avant allocations et crédits d’impôt, le coût mensuel est en moyenne de 411 euros. L’Etat prend donc à sa charge plus de la moitié de la dépense.

Mais si vous avez l’impression de dépenser beaucoup plus, c’est normal : le chiffre de la DREES est un chiffre moyen qui masque de grandes disparités en fonction du mode de garde et des situations vécues par les familles. La facture est par exemple deux fois plus lourde pour les familles faisant appel à une nounou à domicile que pour celles qui ont obtenu une place en crèche, le mode de garde le plus économique.

Selon la DREES, en choisissant une garde en crèche ou une halte-garderie, une famille débourse en moyenne 153 euros par mois pour 125 heures. La crèche apparaît ainsi comme le mode de garde le moins onéreux, avec un coût horaire moyen de 1,20 euro, aides de l’Etat déduites.

Chez les assistantes maternelles, la charge mensuelle est un peu plus élevée mais reste tout de même inférieure à 200 euros par mois. En moyenne, les parents déboursent 195 euros pour 139 heures de garde, là encore après déduction des aides de l’Etat. D’où un coût horaire de 1,40 euro.

Si la garde à domicile est le mode de garde le plus confortable pour les parents, il est aussi le plus coûteux. Pour 116 heures par mois, le budget type est de 317 euros après déduction des aides, soit 2,70 euro par heure.

Bien entendu, la facture réelle dépend du nombre d’heures effectuées mais aussi des revenus du ménage (auxquels sont conditionnées les aides). Chaque cas est donc particulier et il est prudent de faire quelques simulations avant de s’engager.

Vous pouvez retrouver des informations complémentaires et un simulateur sur le site : www.pajemploi.urssaf.fr

En 2013, 55 % des enfants de moins de trois ans ont été confiés à un moment de la semaine à un mode de garde payant. Près de trois enfants en bas âge sur dix (31 %) sont aujourd’hui confiés à une assistante maternelle agréée. 24 % des moins de trois ans se rendent au minimum une fois par semaine à la crèche ou la halte-garderie. La garde à domicile, simple ou partagée, concerne 2 % des enfants en bas âge.

Pour alléger la facture, de nombreux parents qui travaillent essaient d’alterner le mode de garde payant et le mode de garde gratuit : les grands-parents sont souvent sollicités, notamment pour garder les enfants après la crèche, donner le goûter et donner le bain avant le retour des parents ! Si papa et maman travaillent tous les deux, l’un d’entre eux essaie parfois de se libérer un jour par semaine, notamment le mercredi. Ce qui revient à travailler à temps partiel. Il faut reconnaître que dans la plupart des cas, c’est la mère qui renonce à une partie de son revenu pour garder son enfant au moins une fois par semaine.

La seule solution pour alléger vraiment le coût de la garde serait d’augmenter sensiblement le nombre de places en crèche (le mode de garde le moins cher). En 2013, toujours selon la DREES, il y avait 396 000 places en crèche. Il en faudrait au moins 100 000 de plus dans les toutes prochaines années pour faire diminuer les listes d’attente et faire baisser significativement le nombre de refus adressés aux parents, faute de place…

Retrouvez également dans Complement'air, d'autres articles en rapport avec les enfants et leur éducation :

Bourses d'études 2015 / 2016
L’entraide familiale : le remède à la crise !
Garde partagée à domicile : une nounou pour deux familles !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.