07 janvier 2016

Hausse des prix et nouvelles obligations : ce qui nous attend en 2016 !

Le 1er janvier est traditionnellement l’occasion de revaloriser certains tarifs. Banques, péages d’autoroutes, courrier postal : les hausses ont pris effet dès le lendemain du réveillon ! Sans oublier les nouvelles obligations : mutuelles d’entreprises, gilet jaune pour les motards et la fin des vitres teintées ! Tour d’horizon pour ce Nouvel An 2016.

Les hausses des prix

Courrier : Depuis le 1er janvier 2016, le timbre prioritaire (rouge) passe de 0,76€ à 0,80€, ce qui représente une nouvelle augmentation de 3,6% des prix. Le prix de la lettre « verte » passe à 0,70 euro. Cette hausse a pour but de compenser la baisse des volumes de courrier expédié.
Banque : En 2016, de nombreuses banques ont prévu de facturer l’édition des relevés bancaires. Par ailleurs, beaucoup ont commencé à facturer les comptes courants : selon le Monde, au 1er janvier 2016, au moins 80 % des banques françaises facturent les frais de tenue de compte (30€ par an chez BNP-Paribas, par exemple).
Péages d’autoroutes : les sociétés concessionnaires vont appliquer une augmentation des tarifs un peu supérieure à 1% à partir du 1er février 2016.
Gazole : Les taxes sur le gazole augmentent au total de 3,5 centimes d'euro (taxe carbone et réduction de l'avantage fiscal), et de 2 centimes pour l'essence sans plomb 95. Une hausse qui pourrait être compensée par la chute des prix du pétrole. Tous les véhicules diesel immatriculés avant le 1er janvier 2006 pourront bénéficier de la « prime de conversion » pour l'acquisition d'une voiture essence neuve ou d'occasion. Le montant de la prime d’achat passe de 500 euros à 1.000 euros.

Les nouvelles obligations

Mutuelle obligatoire : Toutes les entreprises privées doivent désormais proposer à leurs salariés une complémentaire santé (assurance, mutuelle ou institution de prévoyance) qu'elles financeront à hauteur de 50%.
Gilet jaune fluo moto : Les conducteurs de motos doivent désormais avoir un gilet jaune fluo dans leur véhicule. Ils doivent le porter sur eux en cas d’arrêt d’urgence. Amende : 11 euros si vous n’avez pas le fameux gilet dans le véhicule et 135 euros si vous ne le portez pas dans une situation d’urgence.
Interdiction des vitres teintées : Un décret sera publié en janvier pour interdire les vitres teintées des voitures. Les automobilistes devraient disposer d'un délai de 6 mois pour se conformer à la nouvelle réglementation. Les contrevenants pourraient être passibles d'une amende de 135€ et de trois points de retrait de permis.
Sacs plastiques interdits : Au supermarché, les sacs « plastique » de caisse à usage unique sont désormais interdits. Pour les sacs destinés aux fruits et légumes, la date butoir est fixée au 1er janvier 2017.

Les revalorisations

SMIC : Depuis le 1er janvier 2016, le Smic horaire brut a été revalorisé très légèrement à 9,67€, contre 9,61€ au 1er janvier 2015, soit une hausse de 0,6%. Il s’agit d’une revalorisation automatique indexée sur l’inflation. Le salaire minimum va atteindre 1466,62 euros brut par mois (+ 9 euros bruts mensuels), sur la base des 35h légales, soit 1143 euros nets.
Salaire minimum pour valider un trimestre de retraite en 2016 : Pour valider un trimestre de retraite Il faut avoir cotisé sur la base d’un salaire ou d’un revenu professionnel correspondant à 150 fois le montant du Smic horaire en vigueur au 1er janvier de l’année. Avec un Smic fixé à 9,67 euros au 1er janvier 2016, il faudra donc cotiser en 2016 sur la base d’un salaire ou d’un revenu minimum de 1 450,5 euros pour valider un trimestre de retrait.

Les autres nouveautés

Prime d’activité : C’est une nouvelle aide aux travailleurs à revenus modestes qui remplace deux dispositifs jugés trop complexes et peu efficaces : le RSA activité (complément à un petit salaire) et la Prime pour l'emploi (crédit d'impôt). Environ 5,6 millions d'actifs pourraient potentiellement bénéficier de cette nouvelle « prime d’activité ». Premier versement le 5 février.
Chèque énergie : Ces chèques, émis en faveur des ménages modestes afin de les aider à payer leurs factures de gaz et d'électricité, seront mis en place à titre expérimental sur certains territoires. Leur montant sera fonction des ressources de la famille et du nombre d’enfants à charge.
Prêt à taux zéro (PTZ) : Pour augmenter le nombre de ménages bénéficiaires, les nouveautés suivantes sont apportées au PTZ à partir du 1er janvier 2016 :
- financement de 40 % de l'achat d'un logement dans le neuf ;
- augmentation des plafonds de revenus pris en compte ( par exemple : 74 000 € contre 72 000 € auparavant en zone A pour un couple avec deux enfants) ;
- début du remboursement dans un délai différé de 5, 10 ou 15 ans (en fonction de leurs revenus) ;
- allongement de la durée du prêt sur 20 ans minimum afin de réduire le montant des mensualités.
Baisse de la TVA sur les produits de protection hygiénique féminine : les dépenses liées à l’achat de produits de protection hygiénique féminine représenteraient entre 1500 et 2000 euros dans une vie pour chaque femme. L’application d’un taux réduit de 5,5 % pour ces produits entrainerait une baisse de leur coût, à hauteur, par exemple, de 60 centimes d’euros pour une boîte de tampons hygiéniques.
Plan vélo : De nouvelles mesures sont mises en place afin d'inciter les employeurs à développer les trajets à vélo de leurs salariés : une réduction d'impôt pour les entreprises qui mettent à disposition de leurs salariés des vélos pour leurs déplacements quotidiens et une indemnité kilométrique pour les salariés qui se rendent sur leur lieu de travail à vélo.

D'autres articles en lien avec la consommation :
Consommation : comment les Français ont changé leurs habitudes !
Moins d'impôts en aidant un proche
Permis de conduire : comment réduire la facture ?

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.