22 juin 2017

Bientôt les vacances d’été : êtes-vous bien assurés ?


Si vous partez en vacances moins de 3 mois, votre maison reste assurée par votre contrat d’assurance habitation. Ce contrat peut aussi couvrir l’appartement que vous avez loué sur votre lieu de vacances, à condition de comporter une « garantie de villégiature ». A l’étranger, pour une prise en charge plus facile de vos frais médicaux, pensez à emporter votre carte européenne d’assurance maladie. N’oubliez pas que certaines cartes bancaires couvrent non seulement ces frais médicaux, mais aussi les frais d’annulation des billets de train ou d’avion, ou la franchise du véhicule que vous avez loué.


Avant de partir en vacances, on pense souvent à vérifier si l’eau et le gaz sont bien coupés, si tous les robinets sont fermés, si la télévision n’est pas restée allumée sur « veille », mais on oublie souvent l’essentiel : vérifier si on est bien assuré grâce à son contrat d’assurance « multirisques habitation ».

1/ Votre maison ou votre appartement reste assuré en cas d’absence.
Si vous partez moins de 90 jours en vacances, pas d’inquiétude : juridiquement, votre maison d’habitation ou votre appartement reste assuré pendant votre absence, par exemple en cas de cambriolage, ou d’incendie chez vous... Mais certains contrats comportent des clauses particulières : l’une de ces clauses peut notamment exiger de « fermer les volets en cas d’absence pour plusieurs jours». Il faut donc relire son contrat avant de partir et repérer ces clauses particulières avant le départ, au cas où…

2/ Votre assurance multirisque habitation couvre aussi la maison de vacances que vous avez louée.
Là encore, il est important de relire votre contrat : il doit comporter une garantie dite « villégiature ». Grâce à cette disposition, si vous louez une maison de vacances, elle sera assurée de la même manière que votre résidence principale. N’hésitez pas à prévenir votre assureur, à lui communiquer l’adresse et la période de location. Il pourra vous fournir une attestation qui pourra être exigée par le loueur. Si cette garantie ne figure pas dans votre contrat, il est plus prudent d’en souscrire une avant de partir.

3/ Certaines cartes bancaires incluent les assurances annulation.
Si vous partez en avion ou en train, le transporteur vous proposera systématiquement une « assurance annulation » : ne vous précipitez pas et comparez avec ce que vous offre déjà votre carte bancaire, avec laquelle vous avez payé le voyage. Demandez à votre banquier de vous renseigner. Prenez les mêmes précautions si vous louez une voiture : là encore, les cartes bancaires prennent souvent en charge le rachat de la franchise. Enfin si vous partez en vacances avec votre propre voiture, lisez attentivement votre « carte verte » : vous y trouverez la liste des pays où votre assurance est valable.

4/ A l’étranger, les frais de santé peuvent être pris en charge par la Caisse Nationale d’Assurance maladie (CNAM). Pensez à vous munir de votre carte européenne d’assurance maladie : elle est disponible dans votre CNAM. Cette carte vous facilitera la prise en charge de vos frais médicaux dans les établissements publics. Là encore, jetez un coup d’œil aux garanties offertes par votre carte bancaire. Certaines, même basiques, peuvent prendre en charge jusqu’à 11 000 euros de frais médicaux. Ce qui ne sera pas forcément suffisant dans des pays comme les États-Unis ou une hospitalisation journalière peut coûter jusqu’à 7500 euros. En dehors de l’Union européenne, l’assurance voyage supplémentaire est conseillée.

5 / Votre contrat d’assurance habitation ou automobile peut couvrir les frais d’assistance. Les frais de rapatriement en urgence peuvent grimper très vite. En principe votre contrat d’assurance habitation ou votre contrat « voiture » comporte une garantie d’assistance. Quoi qu’il arrive, appelez toujours votre assureur avant d’engager le moindre frais.


 Également dans votre blog Complément'air, d'autres articles sur la famille :
Naissance d’un enfant : quel impact sur ma retraite ? 
Bébé est arrivé : les bons plans pour dépenser moins !
Les mamans quadras sont de plus en plus nombreuses !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.