11 juillet 2017

Téléphone : les appels, les SMS et MMS ne sont plus taxés dans l’Union Européenne



Depuis le 15 juin 2017, les appels, les SMS et les MMS ne sont plus surtaxés dans les 27 pays de l’Union européenne, et au Royaume-Uni. C’est la fin des « frais d’itinérance » facturés souvent avec excès par les opérateurs téléphoniques. De la même manière, naviguer sur internet dans l’Europe des 27 (+ le Royaume Uni) vous coûte désormais beaucoup moins cher, dans la limite d’un plafond de données fixé par votre opérateur.


SMS et MMS.

Envoyer un SMS ou un MMS depuis l’un des 27 Etats membres de l’Union européenne (UE) et la Grande-Bretagne  vous coûte désormais le même prix que si vous êtes en France. Après 10 ans de négociations, ce qu’on appelle les frais d’itinérance, les surcoûts pour téléphoner à l’étranger, ont disparu depuis le 15 juin.
Concrètement, les SMS et MMS envoyés ou reçus ne sont plus surtaxés. Exemple : vous êtes en vacances en Sicile (Italie) et vous envoyez à des amis restés en France une photo du petit port de Syracuse (MMS), vous ne serez pas surtaxé ! Si vos amis vous répondent par SMS, vous ne serez pas surtaxé non plus.

Appels téléphoniques.

Les appels aussi ne sont plus surtaxés. Ils sont désormais décomptés de votre forfait (ou des cartes prépayées) de façon identique, que l’appel soit réalisé vers la France, vers le pays dans lequel vous êtes, ou vers n’importe quel autre pays de l’UE. Autre bonne nouvelle : lorsque vous voyagez dans l’UE et que vous recevez un appel venant d’un autre pays européen, celui-ci n’est pas surtaxé.

En revanche, vos appels passés depuis la France vers un pays n’appartenant pas à l’UE (par exemple la Suisse, la Turquie, la Serbie, ou les Etats-Unis), ou à l’inverse, depuis un pays n’appartenant pas à l’UE vers la France sont toujours surtaxés.
Exemple : vous êtes en vacances en Grèce (membre de l’UE) et vous appelez votre oncle qui habite Marseille pour lui dire que tout se passe merveilleusement bien ! Vous n’êtes pas surfacturé.
En revanche si vous l’appelez de Suisse, vous aurez un surcoût indiqué par votre opérateur dès votre arrivée dans le pays.
Des limites ont quand même été mises en place :  après quatre mois consécutifs de communications à l’étranger, tout comportement excessif – c’est-à-dire si vous utilisez davantage votre téléphone à l’étranger que dans votre pays d’origine – peut être facturé dans la limite du plafond européen (3,2 centimes par minute, 1 centime par SMS). L’objectif est d’éviter que des Européens souscrivent à des forfaits plus avantageux dans un autre pays pour les utiliser chez eux.

Internet.
Enfin, surfer sur internet est désormais possible sans surcoût dans la limite d’un plafond de données transmis par votre opérateur. Quand vous vous connectez à la 3G ou à la 4G dans un pays de l’UE, vérifiez quand même régulièrement (dans « Réglages / Données cellulaires » de votre smartphone) que vous ne dépassez pas le plafond fixé par votre opérateur.
Lisez attentivement les conditions de votre abonnement (elles vous sont rappelées par un SMS de votre opérateur chaque fois que vous changez de pays), car en cas de dépassement un surcoût vous sera facturé.

Bon à savoir
Si vous prenez la mer : vous dépendrez du réseau satellitaire des compagnies maritimes et ce dernier n'entre pas dans le cadre de la fin des frais d'itinérance : les tarifs risquent de s’envoler !
Attention également à vos déplacements près d'une frontière avec un pays hors UE : votre téléphone pourrait se connecter à un réseau surfacturé sans que vous vous en rendiez compte !

Astuce
Il vous est donc désormais possible de profiter sans surcoût de la 4G pour consulter le Web ou vos mails dans un des pays de l’UE.
Mais pour éviter les mauvaises surprises, quand vous voyagez hors de France, y compris dans l’UE, mieux vaut continuer à désactiver les « données cellulaires » et les « données à l’étranger » de son smartphone dans la journée. L’utilisation de la 3G ou de la 4G à l’étranger doit rester très épisodique. Mieux vaut essayer de privilégier le wifi sécurisé (avec mot de passe) qui vous assure la gratuité.


D'autres articles qui pourront vous intéresser...
Prêts immobiliers : changer d’assurance pour économiser, c'est désormais plus facile !  
Chauffage collectif : facture individuelle obligatoire !  

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.