Conso et Bons Plans

Bébé est arrivé : les bons plans pour dépenser moins !

8 décembre 2016
La naissance du premier enfant s’accompagne forcément de nombreuses dépenses : lit à barreaux, poussette, transat pour le bain, alimentation, vêtements, couches… La liste est longue! Les jeunes parents dépensent en moyenne autour de 6000 euros pour leur premier enfant, de la grossesse à la première bougie ! Heureusement, il y a toujours quelques astuces pour réduire l’addition !
bon plan dépenses bébé
Entre les couches à acheter, la chambre à décorer, et la poussette et les vêtements à prévoir, les dépenses pour bébé peuvent grimper très vite. Seule solution pour faire baisser la facture : anticiper les dépenses dès la fin de la grossesse et ne rien acheter au dernier moment !
Pour commencer, n’hésitez pas à déposer une liste de naissance dans un ou plusieurs magasins. A la différence des listes de mariage, la liste de naissance n’est pas encore totalement entrée dans les mœurs en France. Pourtant, elle permet d’économiser de l’argent. Sans elle, vous risquez de vous retrouver avec 5 girafes « Sophie », 18 bavoirs, et 15 sorties de bain ! Grâce à la liste, vous choisirez ce qui vous plaît et vos proches s’occuperont du reste. Dans la liste, misez sur ce qui coûte le plus cher : lit, transat, siège auto, porte-bébé… Et pensez aussi à l’avenir : parc, tapis d’éveil, chaise haute… Vous serez heureux de disposer de ce matériel quand votre enfant aura grandi !

Deux périodes de soldes pendant les 9 mois de grossesse !

Bien entendu, il vous restera tout de même des achats à faire vous-même. A vous de choisir le meilleur moment ! Les 9 mois qui peuvent paraître un peu longs aux futures mamans, permettent aussi de voir passer une à deux périodes de soldes en attendant bébé, soldes d’hiver et soldes d’été ! Il faut donc en profiter et anticiper ! Entre - 20 % et - 70 % sur les vêtements de bébé, il ne faut surtout pas s’en priver ! Privilégiez l’achat de bodies : c’est le vêtement indispensable qu’il faut acheter en grande quantité. Mais inutile de choisir des marques ou des modèle sophistiqués, compte-tenu du nombre de lessives que vous allez devoir enchaîner. Privilégiez des modèles simples qui s’attachent sur le devant. Le bon plan : acheter des lots de bodies.

Faire des achats groupés entre frères et sœurs et se prêter les vêtements

N’oubliez pas aussi de faire appel au système D : se prêter les vêtements, ou du matériel entre amis, ou au sein de la famille, c’est utile et cela évite de dépenser de l’argent, surtout au rythme où bébé grandit ! Votre enfant n'est sans doute ni le premier, ni le dernier de votre entourage : famille, amis, collègues, il y a sans doute eu d'autres nouveau-nés récemment. Vous saurez sûrement à qui demander pour emprunter ou racheter l'équipement. Faites aussi des achats groupés entre frères et sœurs pour partager les frais, avant de vous prêter les vêtements.

Autre astuce : les achats d’occasion sur internet.

Pour les petits budgets, c’est la bonne solution. Seul impératif : assurez-vous que le produit est en bon état, qu’il correspond aux normes en vigueur et vérifiez la marque. Pour des raisons de sécurité, évitez en revanche le siège-auto de seconde main. Car il a pu être malmené ou abîmé et vous ne le saurez pas forcément au moment de l’achat…

Dernier bon plan : n’hésitez pas à faire la chasse aux échantillons de pour bébé !

Shampooing corps et cheveux, lait de toilette, crème pour le visage ou pour les érythèmes fessiers : la liste des soins pour bébé est vertigineuse ! Pour faire connaitre leurs produits et ainsi fidéliser dès le plus jeune âge, certaines marques n'hésitent pas à offrir de nombreux échantillons. Et cela commence dès la sortie du service de maternité, avec les colis ou valises bébé, remis à la jeune maman. C’est l'occasion de tester des produits sans y mettre le prix ! Enfin, ne culpabilisez pas à l’idée de vouloir faire des économies. Chaque parent veut toujours le meilleur pour son enfant nouveau-né et hésite parfois à acheter du matériel d’occasion. Dites vous que les économies que vous faites à la naissance vous permettront de faire d’autres achats pour votre enfant quand il aura grandi ! Et le chemin est long pour les jeunes parents jusqu’au moment où leur enfant sera enfin autonome et volera financièrement de ses propres ailes…