Education

Comment bien choisir un centre de loisirs ?

20 août 2015
Pas facile de trouver une occupation pour les enfants le jour de la semaine où ils n’ont pas classe, et pendant les vacances scolaires ! A quelques semaines de la rentrée, c’est déjà le moment d’y penser !
Bien choisir le centre de loisirs de vos enfants
Voici quelques conseils pour prendre un peu d’avance, vous renseigner tranquillement et prendre le temps d’en parler avec votre enfant…
Pour offrir une solution pratique aux parents qui travaillent, les centres de loisirs prennent les enfants en charge dès l’âge de 3 ans et généralement jusqu’à 14 ans… Au delà, les enfants préfèrent souvent rester seuls à la maison !
A la différence des colonies de vacances, ces centres accueillent vos enfants dans la journée mais ils ne les hébergent pas. Les enfants rentrent chaque soir chez vous. Pour être considérés comme structures d'animation, les centres doivent accueillir des enfants plus de 14 fois par an. L'encadrement doit être permanent, y compris pendant les temps de repos comme les siestes, les repas, le transport des enfants… Au moment de choisir le centre de loisirs ou d’animations qui conviendra le mieux à votre enfant, vous devez avoir certains réflexes. Ecoutez le « bouche-à-oreille » : renseignez-vous auprès des personnes ayant eu affaire à l’établissement, les témoignages sont souvent révélateurs. En cas de doute, vous êtes parfaitement en droit de savoir si l’organisation est conforme aux exigences de la loi. Le centre aéré doit être agréé : les associations doivent avoir une licence délivrée par le ministère de la Jeunesse et des Sports. Le personnel encadrant doit être composé de personnes salariées ou bénévoles âgés d'au moins 17 ans. Ces personnes sont le plus souvent titulaires d'un brevet d'aptitude (par exemple, le BAFA, ou d'une qualification certifiée par leur statut d'agent public relevant de l'animation). Le nombre d'encadrants dépend de l'âge des enfants. En centre de loisirs, si les enfants ont moins de 6 ans, la loi exige un animateur pour 8 enfants, s’ils ont 6 ans et plus, un animateur pour 12 enfants suffit. L’effectif maximum est limité à 300 enfants et adolescents par centre.

N’hésitez pas à demander si le repas est inclus dans le forfait

  Renseignez-vous aussi sur le lieu exact et les horaires : optez pour l’un de ceux les plus proches de votre domicile, cela vous évitera les trajets inutiles. L’accueil est généralement prévu de 8h à 19h, mais pour en avoir le cœur net, mieux vaut se renseigner sur place. De façon générale, faites attention à la formule proposée… N’hésitez pas à demander si le repas est inclus dans le forfait. Faites des comparaisons ! Renseignez-vous sur les prix, les formules proposées de plusieurs organismes et les aides financières avant d’inscrire votre enfant. Pour les inscriptions, vous pouvez vous renseigner auprès de l'école de votre enfant pour savoir si elle bénéficie d'un centre. Les inscriptions se font généralement le mercredi et le premier jour des vacances. Pour les centres d'animation, l'inscription se fait directement au centre. Adressez-vous à la mairie pour connaître le centre le plus proche. Vous pouvez aussi utiliser le téléservice en ligne de la Caisse d'allocations familiales (CAF) et cliquer sur : http://www.mon-enfant.fr/web/guest/recherche-place>

Vous obtiendrez rapidement un éventail de solutions concrètes en fonction de votre lieu d’habitation.

  Pour connaître le coût de l'inscription, vous devez prendre contact avec les structures qui vous intéressent afin qu'elles vous indiquent les modalités d'inscription et les tarifications appliquées (en général, fixées en fonction des revenus et du nombre d'enfants à charge). Le paiement des sommes demandées peut souvent, pour tout ou partie, s'effectuer au moyen de chèques emploi service universel (Césu préfinancés) et de bons « aide aux temps libres ». A noter : pour compenser les frais engendrés pour la garde, l’accueil et les activités périscolaires (mercredi après-midi) de vos enfants âgés de 7 à 11 ans, le C.G.O.S offre une prestation pouvant couvrir jusqu’à 75 % des dépenses engagées, dans la limite de 144 jours par an et par enfant ! Le montant dépend notamment de votre quotient familial.