Loisirs

Comment nos voisins européens fêtent-ils Noël ?

17 décembre 2015
Chaque année, partout en Europe, Noël est une célébration, religieuse pour les uns, purement festive pour les autres ! Si, en France, on attache beaucoup d’importance à la dinde aux marrons, au calendrier de l’avent, aux cadeaux, au sapin, et au Père Noêl, chez nos voisins européens, on cultive des traditions parfois très différentes et… surprenantes !
comment-nos-voisins-europeens-fetent-ils-noel

Angleterre, Irlande, Belgique, et Pays-Bas : c’est Noël avant l’heure !

Chez nos voisins européens, certains s’y prennent bien avant le 24 décembre ! Pendant tout le mois de décembre, les Anglais s’envoient de jolies cartes de vœux bien décorées qu’ils suspendant dans leurs maisons (au dessus des cheminées) jusqu’au mois de janvier ! Autre tradition anglaise qui s’exporte bien en France : les « crackers » ! Ils ont la forme de gros bonbons en papier brillant mais ils renferment des petits cadeaux et on les « craque » au moment du repas de Noël ! En Belgique, Saint-Nicolas vient dès le 6 décembre avec son âne chargé de jouets. Près de la cheminée, les enfants déposent un navet et une carotte pour nourrir l’animal et le remercier de ses efforts. Aux Pays-Bas, le même jour, c’est le même Saint Nicolas qui apporte des cadeaux aux enfants mais par la mer ! Sur un bateau venu d'Espagne, il accoste à Amsterdam. Dès qu'il a mis pied à terre, Saint Nicolas enfourche son cheval et, à la tête d'une longue procession, il part à la rencontre de la Reine… En Irlande, les fêtes commencent 12 jours avant Noël. On appelle cette période « Little Christmas », c'est-à-dire « Petit Noël ». Avant de partir pour l’église, on laisse un verre de whisky pour le Père Noël et des carottes pour les rennes ! Le jour de Noël, on ouvre les cadeaux et on participe au traditionnel déjeuner. Le lendemain, le 26 décembre, est encore un jour de fête : c'est ce qu’on appelle « Stephen's days ».

Espagne, Portugal, Italie : un Noël de tradition les 24 et 25 décembre !

En Espagne, au Portugal, et en Italie, on se concentre sur les 24 et 25 décembre comme en France ! En Espagne, le 24 décembre, baptisé «Noche Buena », est le jour le plus important des festivités, plus important que le 25. Le jour des cadeaux est décalé : c’est le jour des Rois, le 6 janvier. En effet, ce sont surtout les Rois Mages venus d’Orient qui apportent les cadeaux. L’Espagne est le seul pays latin où le Père Noël ne s'est pas encore imposé. En Italie, la fête de Noël dure 3 jours, du 24 au 26 décembre. Le sapin de Noël se fait le 08 décembre par tradition : c’est un jour férié là-bas. La « Befana », sorcière emblématique, vient distribuer des bonbons aux enfants sages et du charbon aux enfants qui font des bêtises ! Au Portugal, il n'y a pas beaucoup de sapins de Noël… En revanche, il y a un « bois de Noël ». C'est un arbre que le notable de chaque village offre aux jeunes gens. Ceux-ci doivent le couper et le ramener dans un char, très décoré que tirent des bœufs. On le bénit sur le parvis de l'église et on y met le feu le 24 décembre pour qu'il brûle durant la nuit.

Des menus de Noël qui ne se ressemblent pas !

En Angleterre, pas de repas de Noël sans la dinde aux marrons et le célèbre plum-pudding, dessert traditionnel qui peut être préparé jusqu’à un an à l’avance !!! Il est de tradition de cacher 6 objets (bague, pièce de monnaie, bouton de culotte...) dans ce gâteau. En Allemagne, l'un des plus célèbres gâteaux de Noël s'appelle : « la maison de la sorcière ». Elle est en pâte d'amande ou en génoise. On recouvre le toit de fruits confits ou de sucre glace et on place une bougie allumée dans les fenêtres. En Espagne, le menu est presque toujours le même : agneau rôti, dinde et fruits de mer. Le plus typique, pendant tous ces jours de fête, ce sont les confiseries, notamment le "Turron" est une espèce de nougat très sucré. En Italie, pas de Noël sans le traditionnel "Panettone" ! Ce gâteau aurait vu le jour vers 1490 à Milan. Plus surprenant : au Portugal, le fameux "Bacalhau cozido" (morue cuite avec pommes de terre et chou et arrosé d'huile d'olive) est le plat traditionnel du réveillon. Un choix qui reste sobre jusqu'à l'entrée en scène des 13 desserts traditionnels ! Ici, lorsque le repas de Noël est terminé, on laisse la table dressée pour les personnes décédées. Ces traditions venues d’ailleurs vous tentent ? Alors pourquoi ne pas s’inspirer cette année de ce qui se fait ailleurs pour pimenter votre fin d'année ?