Education

Ecole : le carnet de correspondance sur votre smartphone !

21 septembre 2017

Une nouvelle application sur smartphone, testée en France dans 60 établissements scolaires, au primaire comme en maternelle, remplacera peut-être un jour le bon vieux carnet de correspondance ou de liaison. Avantage pour les parents : ils sont informés en temps réel de la vie de la classe et notamment des absences de l’instituteur ou des bêtises de leur enfant ! Ils peuvent davantage anticiper les événements qu’ils n’apprennent aujourd’hui que le soir en rentrant du travail. 
carnet de correspondance sur smartphone
Pour les parents divorcés, cette application permet de donner aux deux parents le même niveau d’information. Le principe avait déjà été expérimenté il y a deux ans au collège et au lycée.

L’idée avait déjà été testée en 2015 dans les lycées et les collèges, mais cette fois le carnet de correspondance numérique arrive aussi à l’école élémentaire et en maternelle. En partenariat avec le Ministère de l’Education Nationale, une nouvelle application pour smartphone a été expérimentée dans 60 établissements scolaires, peut-être même dans celui de votre enfant… L’objectif : remplacer le bon vieux carnet de liaison sur support papier par une simple connexion sur votre téléphone.
Avec cette application, les parents sont en lien direct avec l’école de l’enfant, et sont prévenus instantanément de l’absence de la maitresse le lendemain. « Si une maîtresse poste un message le matin, disant qu'elle sera absente le lendemain, il faut savoir que d’après nos tests, 90 % des parents en auront pris connaissance dans les deux heures. Dans les vingt-quatre heures, le pourcentage est de 100 %.

Pour ce qui est de l'efficacité, c'est sans appel.» précise Frank-David Cohen, cofondateur de l'application. Il ajoute : « Avec le papier, il faut le temps d'imprimer le message et de le coller, ou de l'écrire directement 30 fois sur chaque carnet… C’est donc un gain de temps considérable pour l’enseignant ! »

L’application permet aux parents de mieux anticiper les absences des enseignants

C’est aussi plus pratique pour les parents : « Je dois bien reconnaître que je n'ai pas toujours eu le réflexe de consulter le carnet de correspondance « papier » le soir en rentrant… » explique Marine, jeune infirmière de 33 ans dans le Bas-Rhin, et maman du jeune Loïs, qui vient d’entrer en CE1. Marine a participé au test national et elle n’y a vu que des avantages : «C’est beaucoup plus facile de se connecter sur l’application au moment d’une pause déjeuner et si l’institutrice est absente le lendemain, comme on est informé plus tôt, on peut anticiper et prévoir un autre mode de garde… Cela s’est produit pendant le test ! »
Cette application de carnet de correspondance sur smartphone permet aussi, grâce à un fil d’actualité de garder une trace des activités des élèves, d’organiser un « chat » privé entre les parents d’une même classe, sans communiquer aux uns et aux autres les numéros de téléphone et les adresses mail de chacun. Ils sont reliés entre eux sans que ce lien soit intrusif.

Un même niveau d’information pour les parents divorcés

Même s’ils sont en déplacement, les parents pourront continuer à suivre la scolarité de leurs enfants à distance. Pour les couples séparés ou divorcés, chacun disposera, grâce à l’application, du même niveau d’information.
Après un premier bilan et une évaluation, cette application sera peut-être généralisée. Elle pourrait potentiellement concerner les parents de 12 millions d'élèves.
Les seuls qui pourraient ne pas y trouver leur compte sont les élèves un peu fantasques ou turbulents qui pourront difficilement échapper aux sanctions si les « bêtises » sont signalées à leurs parents en temps réel, via l’application ou même par sms. Qui n’a pas tenté un jour, parmi ceux qui sont aujourd’hui parents, d’imiter la signature de leur père ou de leur mère sur le vieux carnet de correspondance ? Ce sera bientôt un vieux souvenir à remiser aux oubliettes !