Infos clés sur la retraite

Infirmières  : l’âge de départ à la retraite dépend de votre catégorie, active ou sédentaire

9 novembre 2017
D’une infirmière à l’autre, l’âge d’ouverture des droits à la retraite n’est jamais le même. Il est soit de 57 ans, soit de 62 ans. Tout dépend de l’option choisie, lors de la réforme de 2011, par les infirmières qui avaient plus de 15 ans d’ancienneté. 
âge de départ à la retraite d'une infirmière
A l’époque, certaines ont fait le choix de devenir des fonctionnaires de catégorie A (« sédentaires ») avec un traitement légèrement revalorisé, mais aussi un alignement de l’âge du départ à la retraite sur celui du privé : à partir de 62 ans.
D’autres ont fait le choix de rester des fonctionnaires de catégorie B (« actifs ») et de pouvoir partir à la retraite à partir de 57 ans. Voilà pourquoi les deux possibilités coexistent aujourd’hui.

En revanche, les infirmières qui avaient moins de 15 ans d’ancienneté en 2011 ou les infirmières nouvellement diplômées intègrent directement la catégorie A (« sédentaire ») et partiront toutes à la retraite à partir de 62 ans. A terme, quand toutes les infirmières ayant choisi de rester en catégorie B en 2011 seront parties à la retraite, il n’y aura plus d’infirmières en catégorie B et toutes partiront à partir de 62 ans.

A quel âge une infirmière qui travaille en hôpital peut-elle partir à la retraite ? A cette question, depuis 2011, invariablement, l’administration vous répond : « Tout dépend de votre catégorie ! ». En effet, depuis 2011, la réponse à la question dépend de la catégorie à laquelle vous appartenez.

Avant 2011

Avant 2011, c’était simple : toutes les infirmières en hôpital exerçaient leur emploi en catégorie B, emplois de catégorie « active » ".
Ce statut unique permettait à toutes sans exception de partir à la retraite plus tôt que les fonctionnaires dits « sédentaires » (catégorie A) travaillant principalement dans l’administration ou les services techniques.

Les infirmières qui, en 2011, avaient plus de 15 ans de service, ont pu choisir entre catégorie A et B (retraite à partir de 57 ans ou 62 ans)

Depuis la réforme de 2011

Mais après la réforme de 2011, tout a changé : les infirmières qui totalisaient au moins quinze ans de service dans la fonction publique ont dû faire un choix :

- soit changer de catégorie et opter pour la catégorie A (catégorie « sédentaire »), avec pour conséquence une légère revalorisation de traitement mais aussi un départ à la retraite plus tardif aligné sur l’âge de départ dans le privé (aujourd’hui 62 ans).
- soit rester fonctionnaire de catégorie B (catégorie active) avec l’avantage de continuer à bénéficier d’une ouverture anticipée des droits à la retraite (aujourd’hui 57 ans).

Donc pour toutes les infirmières qui sont arrivées dans la profession avant 2011 et qui avaient plus de 15 ans de service, l’âge requis aujourd’hui pour partir à la retraite est soit de 57 ans, soit de 62 ans, selon l’option choisie à l’époque.

Notons que celles qui, en 2011, ne totalisaient pas quinze ans de service dans la fonction publique n’ont pas eu le choix : elles ont été classées en catégorie A et partiront à la retraite à partir de 62 ans.

Les infirmières nouvellement diplômées entrent directement dans la profession en catégorie A (retraite à 62 ans)

De la même manière, les infirmières nouvellement diplômées n’ont plus le choix et entrent dans la profession directement comme fonctionnaires de catégorie A, dans la catégorie « sédentaire », avec un départ à la retraite à partir de 62 ans.

Pour estimer dès aujourd’hui votre future pension de retraite, que ce soit pour un départ à partir de 57 ou 62 ans, n’hésitez pas à vous rendre sur le simulateur de la retraite de base mis à votre disposition par la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) : http://crh.cgos.info/page/simulateur