Education

Tout savoir sur le BAFA !

18 juin 2015
Le BAFA ou Brevet d’Aptitude aux Fonctions d’Animateur est un diplôme non professionnel destiné aux jeunes de plus de 17 ans qui souhaitent encadrer des enfants mineurs en colonies de vacances, en centres aérés ou lors de sorties scolaires (classes vertes). Comment le décrocher dans les meilleures conditions ? A partir de quel âge ? Et pour faire quoi ? Si votre enfant vient de fêter ses 17 ans et s’il est très motivé, n’hésitez pas à l’accompagner dans ses démarches.
Tout savoir sur le travail hospitalier
 

Le BAFA, quelle vocation ?

Créé en 1973 par le Ministère de la Jeunesse et des Sports, le BAFA connaît, depuis, un grand succès : 50 000 jeunes l’obtiennent chaque année ! La loi oblige les structures d’accueil d’enfants mineurs, colonies de vacances ou centres aérés, à composer les équipes d’encadrement avec au moins 50% d’animateurs titulaires du BAFA. Du coup, avec la réforme sur les nouveaux rythmes scolaires, et le développement des activités périscolaires, les titulaires du BAFA sont de plus en plus demandés ! Mais attention : le BAFA n’est pas un diplôme professionnel. Il peut être une porte d’entrée vers les métiers de l’animation, du social ou de l’enseignement, mais il ne forme pas au métier d’animateur de centre ou de directeur de colonie de vacances. Le titulaire du BAFA a un statut « amateur » : sa rémunération se situe au niveau du SMIC, elle reste souvent assez faible car l’activité est occasionnelle mais elle reste intéressante quand on cherche à décrocher un job d’été. Avant de se lancer, il faut bien en comprendre l’esprit : « Le BAFA est un brevet d’État pour l’animation non professionnel avec un engagement fort au service des autres et de l’enfant et un réel projet éducatif centré sur la découverte de valeurs humaines et l’épanouissement de l’enfant », explique la directrice d’un organisme de formation qui prépare au BAFA.  

Le BAFA, quelles conditions d’inscription ?

Pour suivre une formation au BAFA, il faut avoir 17 ans au moins, au premier jour de la formation. On peut s'inscrire 3 mois avant d'avoir atteint cet âge minimum. Après 17 ans, il n’existe aucune limite d’âge pour suivre la formation et obtenir le diplôme. Pour s’inscrire, il suffit de se rendre sur le site internet mis en place par les pouvoirs publics : http://www.jeunes.gouv.fr/ministere/actions-interministerielles/formations-et-metiers-de-l/bafa-bafd/ L’inscription est régionale (selon la région de résidence), mais partout, la formation se déroule en 3 étapes : une session de formation générale qui dure 8 jours minimum, un stage pratique de 14 jours dans une colonie de vacances ou un centre aéré, et enfin une session d’approfondissement de 6 jours minimum (pour compléter les étapes précédentes et en faire le bilan) ou une session de qualification de 8 jours minimum pour acquérir des compétences dans un domaine spécifique (voile ou canoë-Kayak par exemple). Attention : il ne doit pas s'écouler plus de 18 mois entre la session de formation générale (première étape) et le stage pratique (2ème étape). C’est à chaque candidat d’être vigilant dans l’organisation de sa formation. Le BAFA n’est pas automatiquement attribué au candidat qui aurait participé à toutes les étapes de formation : après les 3 sessions, le dossier est transmis à un jury départemental. La direction territoriale en charge de la jeunesse et des sports déclare le candidat reçu, ajourné ou refusé.  

Le BAFA, combien ça coûte ?

La BAFA est une formation payante : les coûts sont variables d’une région à l’autre et d’un organisme de formation à un autre. Il existe une bourse nationale de session d'approfondissement ou de qualification de 91,47 euros. Elle est accordée par la Caisse d’Allocations Familiales, sans conditions de ressources. Vous pouvez la demander en remplissant le formulaire cerfa n°11381*02 et en cliquant sur ce lien : http://www.caf.fr/sites/default/files/caf/121/Documents/demande_daide_bafa.pdf Les CAF peuvent accorder d'autres aides, qui varient suivant les départements. Les mairies et les conseils généraux peuvent aussi attribuer des aides, n’hésitez pas à vous renseigner. Le C.G.O.S vous permet d’obtenir des réductions avec trois organismes de formation : l’UFCV, l’UCPA, CJH selon votre quotient familial. Vous pouvez retrouver ces 3 offres sur le site vacances du C.G.O.S : http://vosvacances.cgos.info/site/plus-de-choix-libre-evasion/enfants-et-adolescents/ Des réductions (incluant la participation du C.G.O.S) allant de 33 % à 60 % sur les coûts de formation sont proposées. Ce qui n’est pas négligeable ! Seul impératif : que votre enfant candidat au BAFA soit âgé de 20 ans maximum.