Famille

Animaux de compagnie  : leur importance au sein de la famille

25 mai 2020

Un foyer sur deux en France abrite un animal de compagnie (source Statista), pour majorité des chats et des chiens. Les raisons d’adopter un animal sont nombreuses : une présence rassurante chez soi, une bonne raison de sortir se promener... Mais il faut aussi prendre en compte d’autres aspects avant de s’engager.
animal de compagnie et famille

Les bienfaits d’un animal de compagnie pour les adultes et les enfants

Le chat et le chien, sources de bien-être et d’apaisement : ce sont les résultats d’un observatoire de l’Ipsos, dont les résultats ont été publiés en 2019. Pour un propriétaire sur deux, l’animal familier permet de ne pas se sentir seul.  70% des propriétaires de chats estiment que leur animal apaise leur stress.

Pour les enfants aussi, cette présence est rassurante. C’est un compagnon de jeu et une motivation pour les promenades par exemple. C’est également l’occasion de leur donner des responsabilités… ou d’aborder avec eux le délicat sujet de la mort lors du décès de l’animal.

Des charges financières et des risques allergènes

Avoir un animal chez soi représente néanmoins un certain investissement financier. D’abord lors de l’adoption : selon l’Ipsos, le coût moyen d’un chien acheté chez un éleveur est de 865 euros, tandis qu’il est de 148 euros dans un refuge.
Cette variation de prix est similaire pour les chats, même si le don entre particuliers est plus fréquent pour les petits félins. À cela, il faut ajouter les frais vétérinaires, et le coût de l’alimentation ou de la litière : plusieurs centaines d’euros par an.

Il ne faut pas laisser de côté l’exposition aux allergènes. La salive des chats est l’allergène le plus commun. Pour réduire les risques, il est préférable d’éviter la surexposition et d’interdire aux animaux de dormir dans le lit des enfants. Une bonne habitude qui évitera l’inconfort à long terme.