Métiers et Carrières

Assistant de service social à l’hôpital : un rôle de médiation et d’aide aux patients

17 février 2020
L’assistant de service social (ASS) joue un rôle important auprès des patients et de leur famille lors d’une hospitalisation. Il les accompagne pour les différentes démarches administratives. Il intervient aussi en tant que médiateur entre patients et le service dont il dépend. Ce métier demande des qualités d’écoute et d’empathie, et une capacité à gérer les relations humaines, notamment dans des situations difficiles.
Assistante de service social à l’hôpital

L’assistant de service social à l’hôpital facilite la prise en charge des malades

L’assistant de service social peut être sollicité dès l’arrivée du patient à l’hôpital, en lui facilitant les démarches administratives pour l’accueil et le séjour. Il rassure les personnes qui se trouvent dans des situations stressantes ou compliquées, et cela peut concerner aussi les proches ! 

Pour le malade, l’ASS offre une présence rassurante, car il connaît bien tous les rouages de l’établissement.

Ce rôle va parfois au-delà de l’hospitalisation, lorsque l’assistant de service social fait le lien pour aider le patient à retrouver leur autonomie. Il peut s’agir de l’aménagement d’un poste de travail ou l’organisation d’horaires de travail adaptée à la pathologie de la personne.

Quel diplôme et quelles évolutions pour les ASS ?

Le diplôme d’Etat d’assistant de service social (DEASS) se prépare en trois ans après le baccalauréat, ou dans le cadre d’une validation des acquis par l’expérience (VAE). Les ASS peuvent exercer leur métier à l’hôpital, auprès d’associations du secteur sanitaire et social, ou encore auprès d’organismes de protection sociale.

Dans la fonction hospitalière, les assistants de service social ont un statut d’assistant socio-éducatif. En début de carrière, le salaire mensuel brut est d’environ 1950 € selon la grille indiciaire du grade Assistant de service social de classe normale (1er grade).

C’est un métier qui peut évoluer vers des postes d’encadrement, à la direction de services sociaux, d’établissements sociaux ou sanitaires et sociaux par exemple.