Famille

Chien ou chat : combien coûte votre animal domestique ?

9 août 2018

On compte en France environ 13,5 millions de chats et 7,3 millions de chiens, soit au total 20 millions d’animaux pour 66 millions de Français ! L’occasion de s’interroger sur le coût de l’animal pour votre foyer.  Au départ, entre chien et chat, pas de différence : le coût d’installation (premiers vaccins, litière, panier, laisse…) se situe en dessous de 470 euros. Ensuite, c’est le prix de la nourriture qui va peser sur votre budget. A taille égale, c’est le chat qui revient le plus cher : les prix de ses pâtés et croquettes sont plus élevés que ceux pour chiens. Ensuite, tout dépend de la taille de votre animal : un chien énorme coûtera plus cher à cause des quantités qu’il consomme ! De plus en plus de mutuelles pour animaux tentent de vous séduire, en vous proposant de prendre en charge la facture du vétérinaire. Le tarif tourne en moyenne autour de 400 euros par an. Reste à savoir si le jeu en vaut la chandelle…
Chien chat combien coûte votre animal domestique ?

Tous les vétérinaires vous le diront : avoir un animal de compagnie rendrait plus heureux et évacuerait le stress. Mais quels sont les coûts comparés d’un chat ou d’un chien ?  Un site « comparateur de prix » sur internet a fait les calculs ! Ils ne tiennent pas compte du prix de vente de l’animal, qui peut énormément varier selon la race et le lieu d’achat (SPA, animalerie, élevage…). Parfois, certains animaux sont même « donnés » ou « offerts » entre particuliers.

Quand vous avez choisi votre animal, les premières dépenses sont assez coûteuses et elles se rapprochent sensiblement entre chiens et chats. Ces dépenses, selon l’étude, correspondent « à l’acquisition des équipements nécessaires pour un entretien sain et menant à l’intégration de l’animal dans la sphère familiale… » En clair : pour les premiers vaccins, le panier, la litière, la laisse ou encore la chatière, il faut compter en moyenne 463,07 euros pour un chat et 491,51 euros pour un chien.

La facture dépend avant tout de la taille de votre animal

Ensuite, la facture annuelle dépend de la taille de votre animal. Car si vos frais de vétérinaires sont globalement les mêmes quelle que soit la race de votre chien (un peu moins de 100 euros par an s’il n’y a pas de problème de santé particulier), c’est bien le budget nourriture qui fera la différence. Premier constat : les pâtés pour chats coûtent plus cher que les croquettes pour chiens ! Selon l’étude, il faut compter 545,78 euros par an pour 70 g de nourriture quotidienne pour un chat de 5 kilos environ, contre 211,12 euros seulement pour un chien de la même corpulence qui dévore tout de même 120 g par jour. Ensuite, la facture alimentaire des chiens grimpe très vite en fonction de la taille de l’animal. Un chien de taille moyenne (environ 12 kilos) coûtera plus de 400 euros par an en croquettes, contre près de 900 euros pour un de grande taille (30 kilos).

Pour les chats, ne négligez pas le coût annuel de la litière

Si les chats sont plus indépendants que les chiens, certains postes de dépenses nécessitent un budget important : les dépenses d’hygiène pour un chat dépassent largement celles consacrées à un chien. Votre chat a besoin d’une litière qui va vous coûter en moyenne 150 euros par an.

Les dépenses liées aux jeux et activités sont également plus importantes lorsqu’il s’agit d’un chat. À titre d’exemple, un « arbre à chat » coûte environ 80 euros.

Une mutuelle pour faire face aux dépenses de santé de votre animal ?

Le poste « santé » et les visites répétées chez le vétérinaire peuvent se révéler très coûteuses, pour les chiens comme pour les chats.

Voilà pourquoi de plus en plus de mutuelles pour animaux vous proposent de cotiser pour couvrir certains risques. En France, entre 600 000 et 700 000 chiens et chats (5 à 6 % d’entre eux) bénéficient d’une assurance pour les frais de santé. C’est tout de même beaucoup moins qu’en Grande-Bretagne (25 % pris en charge par une mutuelle) ou que dans les pays scandinaves (60 %).

En France, il faut savoir que la plupart des mutuelles n’acceptent pas les chiens ou les chats un peu vieillissants. Si votre animal a atteint les 7, 8 ou 10 ans, la mutuelle ne le prendra pas en charge… Ensuite, tous les tarifs coexistent, avec des forfaits mensuels allant de 5 à 50 euros. Pour bénéficier d’une bonne couverture (frais de vétérinaire, remboursement des vaccins, environ 80 % des frais liés à la maladie ou à un accident), il faudra débourser environ 30 euros par mois. Et pour bénéficier de 100 % de remboursements, certains forfaits grimpent même à  50 voire 60 euros par mois. La mutuelle pour les animaux, c’est un pari : soit votre animal est en pleine forme, vos dépenses chez le vétérinaire se limitent à des rappels de vaccins et donc la mutuelle n’est pas rentable, soit votre chien ou votre chat doit se faire opérer et les dépenses peuvent atteindre plusieurs centaines d’euros, la mutuelle est donc intéressante pour vous ! Attention : renseignez-vous aussi sur le montant des plafonds annuels de remboursement. Ils sont généralement fixés à 1500 ou 2000 euros.

Bon à savoir : avant de souscrire, posez des questions sur ce qui est remboursé ou pas. Par exemple, de nombreuses mutuelles ne prennent pas en charge les maladies congénitales ou héréditaires et excluent des soucis de santé (fréquents chez certaines races) comme la dysplasie de la hanche, la luxation des rotules ou l’atteinte des cartilages de l’épaule.