Métiers et Carrières

Educateur de jeunes enfants de 0 à 7 ans  : savoir allier équilibre psychologique et résistance à la fatigue !

20 janvier 2020
A l’hôpital, l’éducateur de jeunes enfants (EJE) propose des activités ludiques à des enfants de 0 à 7 ans. Il peut aussi repérer certains problèmes médicaux ou comportementaux et en informer les parents. Il travaille en équipe avec les autres professionnels de l’établissement (médecin, psychologue, infirmier). C’est un métier qui demande de l’imagination, de la patience, et une bonne résistance physique !
Educateur jeunes enfants à l'hôpital


Les 16 000 éducateurs de jeunes enfants sont tous titulaires d'un diplôme d'Etat (DEEJE), obtenu en trois ans dans une école agréée. Majoritairement, les EJE travaillent dans des structures socio-éducatives (crèches, PMI, écoles maternelles, bibliothèques…) mais  25% des EJE travaillent également auprès de jeunes enfants malades ou atteints de handicaps dans des services de pédiatrie, des centres médicaux sociaux, en hôpital de jour… Selon la grille indiciaire, un éducateur de jeunes enfants perçoit autour de 1700 euros bruts par mois en début de carrière à l’hôpital.

 

L’éducateur de jeunes enfants (EJE) veille au développement, à l’éveil et au confort des enfants de 0 à 7 ans. Il organise des jeux et activités pour stimuler leurs capacités intellectuelles, psychomotrices et sociales. L’EJE peut exercer dans les établissements de garde (crèches, haltes-garderies) ou dans les ludothèques, mais aussi auprès d'enfants en situation délicate, dans les hôpitaux et les structures pour enfants handicapés ou en difficulté sociale. Son rôle : favoriser l'épanouissement, permettre le développement du langage, apprendre les habitudes d'hygiène et de sécurité ainsi que les règles de la vie sociale... L'éducateur de jeunes enfants travaille en équipe, avec des puéricultrices et des auxiliaires de puériculture, le plus souvent.

Le métier d'éducateur de jeunes enfants à l'hôpital

« Le moindre progrès obtenu chez un petit malade me comble de joie et me prouve à quel point mon travail est utile ! »

Christelle, 25 ans, éducatrice de jeunes enfants (EJE)

Christelle est éducatrice de jeunes enfants depuis 2015 dans un hôpital de banlieue parisienne. Un métier qu’elle juge parfois difficile et très fatiguant mais un métier terriblement gratifiant aussi : « Le moindre progrès obtenu chez un petit malade me comble de joie et me prouve à quel point mon travail est utile ! Bien sûr, aimer les enfants est indispensable pour exercer cette profession, mais cela ne suffit pas. Il faut savoir allier équilibre psychologique et résistance à la fatigue pour encadrer des petits parfois turbulents… » L’EJE doit aussi avoir l’œil et faire preuve d'un excellent sens de l'observation, pour mesurer les progrès des enfants et détecter d'éventuels problèmes.

Indispensable pour être éducateur de jeunes enfants à l’hôpital : décrocher le diplôme d’Etat en trois ans

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire du Diplôme d'État d'éducateur de jeunes enfants (DEEJE). Pour l’obtenir, il faut d’abord suivre une formation en 3 ans après le bac (ou diplôme équivalent comme le CAP «petite enfance», le diplôme professionnel d’auxiliaire de puériculture avec trois ans d’expérience dans le champ de la petite enfance). Le DEEJE est indispensable pour exercer cette profession, en particulier à l’hôpital. L’accès en première année se fait désormais sur la plateforme Parcoursup.

La formation pratique est très présente, à travers plus de 2100 heures de stages. Une solide formation théorique (1500 heures) est également dispensée aux étudiants sur l’enfant, la communication professionnelle et les institutions. C’est le cursus qu’a suivi Marie, qui a intégré il y a peu, un établissement hospitalier de la région nantaise : « Voilà déjà 1 an que j’exerce en tant qu’éducatrice de jeunes enfants dans le service d’oncologie pédiatrique de mon hôpital. Après un baccalauréat littéraire, une formation de 3 ans et un stage de 4 mois dans ce service, j’ai donc eu envie de m’y investir professionnellement et j’ai pu y rester… »

Depuis 2014, les éducateurs de jeunes enfants hospitaliers constituent un emploi de catégorie B de la filière socio-éducative. En début de carrière, Marie perçoit, selon sa grille indiciaire, un salaire brut de 1710 euros mensuels.