Conso et Bons Plans

Fioul, gaz, électricité : comment réduire la facture ?

7 janvier 2019

Malgré le report ou l’annulation d’un certain nombre de hausses au 1er janvier 2019, le prix de l’énergie reste élevé pour tous les foyers français. Alors mieux vaut anticiper et dépenser malin pour se chauffer cet hiver. Selon le Médiateur national de l’énergie, 30 % des Français ont restreint leur consommation de chauffage cette année pour réduire leurs dépenses énergétiques.
Rassurez-vous : qu’il s’agisse de l’électricité, du fioul ou du gaz, face à la hausse des tarifs, il existe des solutions pour alléger la facture: il faut comparer les prix, faire des achats groupés, sans se laisser impressionner par la première offre alléchante venue !
réduire sa facture de gaz réduire sa facture d'électricité réduire sa facture de fioul

Réduire sa facture d'électricité

Aujourd’hui, 6,4 millions de foyers (20 % des familles) se chauffent ou font à manger sans passer par EDF. Car il existe une vingtaine d’autres fournisseurs. Et vous êtes de plus en plus nombreux à regarder attentivement ce qu’ils proposent. Quitter EDF n’est plus un tabou. Mais les offres des autres fournisseurs sont-elles vraiment plus intéressantes ?
Pour attirer les nouveaux clients, les concurrents promettent des réductions de 5, 10 voire 20 % par rapport à EDF. Mais le rabais ne porte que sur le prix hors taxes du kilowatt heure. Or, la facture EDF est composée à plus de 60% d’éléments qui ne sont pas liés à la consommation d’électricité, comme les frais d’abonnement et les taxes. En clair, les 10 % de réduction annoncées par les concurrents d’EDF se transforment souvent en allègement plus proche de 5 % de la facture totale du client. Voilà pourquoi vous n’avez pas intérêt à bondir sur la première offre venue !
Certaines offres sont même plus chères que les tarifs réglementés d’EDF. En échange, les clients bénéficient de promos : des tarifs fixes pendant une voire plusieurs années, ou une électricité produite avec des énergies vertes. A vous de réfléchir aux critères que vous souhaitez privilégier avant de faire votre choix.

Réduire sa facture de fioul

Le prix du fioul est de plus en plus élevé: de quoi inquiéter les 4 millions de foyers Français qui utilisent cette énergie pour se chauffer. Il y a encore quelques années, le meilleur moyen de faire des économies était de remplir sa cuve pendant l’été. A ce moment là, les prix étaient au plus bas. Mais aujourd’hui, ce n’est plus forcément le cas. « Cette année, les prix, au beau milieu de la saison estivale, ont effectivement pu à certains moments être plus élevés que quelques semaines ou quelques mois auparavant », confirme Frédéric Plan, délégué général de la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage.
Face à cette incertitude sur les prix, le seul moyen pour faire baisser la facture, c’est de faire des achats groupés. Une pratique qui commence a être répandue pour le gaz ou l’électricité, un peu moins pour le fioul. Pourtant, le principe est le même. Plus on est nombreux, plus il est facile de négocier des réductions de prix. Une entreprise de distribution qui a entre 100 et 150 clients, pourra commander chaque mois plus de 200 000 litres de fioul. Un volume qui lui permet de négocier les prix à la baisse de 10 % environ, soit en moyenne une centaine d’euros économisés pour vous sur une commande de 1000 euros, ce qui n’est pas négligeable.

Réduire sa facture de gaz

Le 1er novembre dernier, les tarifs réglementés fixés par les pouvoirs publics ont augmenté de 5,79 % en moyenne (hors taxes). Cette augmentation s’ajoute à toutes les hausses précédentes. Prenons un exemple concret : pour un logement de 63 m2 dans lequel vivent deux personnes se chauffant au gaz, la facture s’est élevée en moyenne à 877 euros en 2018. Soit une augmentation de 153 euros par rapport à l’année précédente.
Pour y faire face, il faut faire jouer la concurrence. Depuis dix ans, date de l’ouverture des marchés de l’énergie, vous avez la possibilité de changer très facilement de fournisseur. Encore faut-il le savoir ! Selon le médiateur de l’Energie, un ménage sur deux n’est pas au courant.
Faire jouer la concurrence, c’est quitter le fournisseur historique, Engie pour aller voir du côté des offres de marché, souvent moins chères. Certaines sont à prix fixe sur une période donnée et d’autres indexées sur les tarifs réglementés. De nombreux comparateurs permettent de vous y retrouver. Le jeu en vaut la chandelle, les écarts de prix sont encore plus importants que dans l’électricité. Vous pouvez espérer payer jusqu’à - 12 %, hors taxes et hors abonnement. N’hésitez plus car la situation ne va pas aller en s’améliorant, même si le poids des taxes ne vas pas s’aggraver dans l’immédiat. Les prix du gaz sont largement corrélés à ceux du pétrole, actuellement en pleine flambée.