Droits et Démarches

Puériculture : qu’est-ce que la formation NIDCAP pour les infirmières puéricultrices ?

11 janvier 2021

L’accueil des enfants prématurés s’est considérablement amélioré ces dernières années dans les services de néonatalité. Avec plus de 50 000 naissances par an en France, la prise en charge des nourrissons nécessite des soins nombreux et parfois douloureux. Le programme NIDCAP est basé sur l’observation du comportement du bébé prématuré, en présence de ses parents, pour mieux adapter sa prise en charge et favoriser son développement.
Beautiful premature baby in an incubator sleeping and nurse checking him while taking notes on a clipboard at the NICU

Qu’est-ce que le NIDCAP (Programme Néonatal Individualisé d'Evaluation et de Soins de Développement) ?

Le NIDCAP a été mis au point en 1986 à Harvard, par Heidelise Als, professeur émérite en psychologie. Ce programme consiste à adapter les soins en néonatologie pour qu’ils soient moins stressants et douloureux pour le prématuré. Cela n’a pas toujours été une priorité. En effet, jusqu’en 1987, on considérait que ces petits patients ressentaient peu la douleur.

C’est en observant l’attitude des nourrissons au sein de ces unités de soins que l’on a pu noter les effets traumatiques des actes répétés pendant leur séjour. Le NIDCAP propose d’individualiser les soins, après avoir décrypté et échangé sur les comportements de l’enfant. Cela permet d’améliorer leurs performances neurocognitives, mais aussi de diminuer le temps d’hospitalisation.

L’autre particularité du NIDCAP est d’accompagner les parents et de les inclure pour certains soins. Les bénéfices sont nombreux à préserver la relation parents-enfants pour l’avenir.

Les certifications NIDCAP des unités de soins

En France, le CHU de Brest est le premier à adopter cette technique en 1998. Il est devenu depuis 2004 « Centre de formation francophone pour le Programme NIDCAP ». Aujourd’hui, une vingtaine de CHU et CHG ont obtenu la certification NIDCAP du service de néonatologie. Il est nécessaire de procéder à une formation initiale pour l’ensemble de l’équipe pluridisciplinaire, lors du lancement du NIDCAP. Cela peut prendre plusieurs années.

Ensuite, des infirmières puéricultrices et les auxiliaires de puériculture peuvent être formées individuellement « aux soins de développement » (fiche de la formation téléchargeable ici).

Le stage commence par l’analyse d’articles scientifiques. Ensuite, plusieurs sessions d’observations de nouveau-nés sont organisées au sein du centre hospitalier