Ma Vie Personnelle

Jeux vidéo, jardin thérapeutique… des activités pour améliorer la qualité de vie et la rééducation en gériatrie

14 janvier 2021

Comment améliorer le bien-être des personnes âgées et la prise en charge des patients en gériatrie ? Voici des pratiques innovantes qui ont prouvé leur efficacité. D’un côté, les jeux vidéo que les seniors s’approprient de plus en plus, et qui peuvent être mis à profit pour la rééducation physique ou pour favoriser le lien intergénérationnel.
activités thérapeutiques en gériatrie

Tout à fait à l’opposé, d’autres environnements comme les jardins partagés et thérapeutiques créent de la richesse sociale et favorisent le mieux-être. Entre virtuel et retour à la terre, quels sont les bienfaits de ces activités pour les seniors ?

Le jeu vidéo, un support pour la rééducation physique

Alors que les seniors prennent part à des compétitions de jeux vidéo, ils peuvent aussi pratiquer dans les services de gériatrie. C’est le cas à l’hôpital Edouard Herriot, à Lyon. Dans ce service de médecine du vieillissement, il est utilisé dans le cadre de la rééducation physique. Les patients participent à des sessions de sport virtuel (du ski, du bowling, de la boxe…) sur une console. Un capteur placé près de l’écran identifie les mouvements réalisés et les retranscrit dans l’environnement du jeu.

C’est ludique et efficace : les patients s’adonnent régulièrement à une activité physique sous l’œil des ergothérapeutes et d’une monitrice d’activité physique et adaptée.

Dans les jardins aussi, on maintient une activité et on sollicite la mémoire

Pour Anne-Marie, 75 ans, le maintien de l’activité physique passe d’abord… par l’entretien de sa parcelle dans un jardin partagé, géré par le centre communal d’action sociale (CCAS).

« Il faut se baisser, marcher un peu pour aller chercher un seau d’eau, veiller à l’entretien de mes plantes. C’est du travail ! ».

Cette Nordiste apprécie aussi l’environnement pour « le calme, les rencontres avec mes voisins de jardin ». Certains EHPAD aménagent aussi des jardins thérapeutiques : un espace où la stimulation sensorielle est forte avec des aromates, des fleurs, des couleurs… Ainsi, en s’occupant des plantes et en passant du temps à l’extérieur, les résidents cultivent mieux leur bien-être et leur qualité de vie.