Progrès médicaux

ICOPE MONITOR, une application pour prévenir la perte d’autonomie

22 octobre 2020

L’application mobile ICOPE MONITOR a été développée par le Gérontopôle du CHU de Toulouse, en lien avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elle permet aux professionnels de santé, ainsi qu’aux aidants, de mieux mesurer chez les personnes âgées leur capacité à vivre en autonomie. Objectifs : mieux adapter la réponse médicale et améliorer la coordination de la prise en charge.
ICOPE MONITOR

Dépister les fragilités chez les personnes âgées avec une application dédiée

Le programme ICOPE pour « Integrated Care for Older People », c'est-à-dire les soins coordonnés pour les personnes âgées, est proposé par l’OMS depuis 2019. Il s’agit d’un ensemble d’outils pour aider les professionnels de santé à une meilleure « approche du vieillissement en bonne santé », par exemple en continuant à pratiquer des activités adaptées pour éviter l’isolement social. Et en effet, en France comme ailleurs dans le monde, la population vieillit. En 2040, un Français sur 4 aura plus de 65 ans selon l’INSEE, contre un sur 5 actuellement. Conserver son autonomie le plus longtemps possible est donc primordial ! Pour aller encore plus loin que les outils proposés par l’OMS, et surtout pour les décliner au niveau local, le CHU de Toulouse propose depuis le début du mois de mai 2020 une application de suivi des seniors sur des points essentiels : la mobilité, la mémoire, la nutrition, l’humeur, la vue et l’audition.

Comment l’application Icope Monitor est-elle utilisée par les professionnels de santé ?

En Occitanie, le Gérontopôle du CHU de Toulouse a formé depuis mai 2020 plusieurs centaines de professionnels de santé (IDE, pharmaciens…) à l’application. Les aidants et les patients peuvent aussi l’utiliser. Dès lors que les données collectées montrent un déclin de la personne âgée sur l’un des points essentiels, une alerte est envoyée au centre de télésuivi ICOPE de Toulouse. Une infirmière de l’hôpital de jour d’évaluation des fragilités et de prévention de la dépendance se met alors en relation avec le patient et son médecin traitant. Une prise en charge adaptée est ensuite décidée si nécessaire. Le Gérontopôle souhaite utiliser cette application auprès de 200 000 seniors en Occitanie dans les cinq années à venir. En septembre dernier, 3000 personnes étaient déjà suivies par ce biais dans la région toulousaine (source).

Le CHU de Toulouse a également mis en ligne des ressources complémentaires, par exemple une vidéo explicative pour bien réaliser le test du lever de chaise. L’application ICOPE MONITOR, gratuite, est disponible sur iOS et sur Android