Argent et Impôt

Impôts : n’oubliez pas de remplir votre déclaration de revenus sur internet avant le 4 juin

16 mai 2019

Il ne vous reste que quelques semaines pour remplir votre déclaration de revenus 2018, toujours obligatoire cette année encore, malgré la mise en place du prélèvement de l’impôt à la source. Parmi les nouveautés 2019 : la généralisation de la déclaration en ligne. En 2020, la situation devrait encore changer : l'administration a prévu de rendre facultative cette déclaration annuelle de revenus pour une partie des contribuables : ceux dont les revenus ne changent pas d'une année sur l'autre.
limite déclaration revenus 2019

Déclaration de revenus 2019: 8 millions de contribuables sont concernés

Cinq mois après l’instauration du prélèvement des impôts à la source, les Français ont intégré l’idée qu'ils n'ont plus besoin de mettre de l’argent de côté pour payer leurs impôts. Chaque mois, le fisc prélève les impôts dus pour l’année en cours. En revanche, pas question cette année de s’épargner la corvée de la déclaration de revenus ! Elle reste indispensable cette année pour pouvoir bénéficier de certaines prestations, comme le « dégrèvement de la taxe d'habitation » ou « le chèque énergie ». Elle est  nécessaire aussi pour que l’administration fiscale puisse rembourser les « trop perçus » ou réclamer les impôts manquants, liés notamment aux crédits et réductions d'impôts.

Pour la première fois en 2019, la déclaration de revenus en ligne est généralisée, la déclaration papier devient l’exception

Depuis la mi-avril, 38,3 millions de foyers fiscaux doivent déclarer leurs revenus courants ou bien exceptionnels perçus en 2018. Parmi eux, seuls  16,8 millions, soit 43% des foyers, sont imposables. « Cette année, il faut bien continuer à faire sa déclaration d'impôt, elle ne connaît pas de changement par rapport aux années précédentes », a rappelé le ministre des Comptes publics.

Mais attention : pour la première fois en 2019, la déclaration en ligne est généralisée. 60 % des contribuables ont choisi ce mode de déclaration par internet l’an dernier. Les déclarations « papier » deviennent l’exception. Si vous avez néanmoins fait ce choix (papier), vous n’avez plus que quelques heures pour le faire : la date limite de dépôt est fixée au 16 mai à minuit.  Pour ceux qui envoient leur déclaration par internet, la date limite est comprise entre le 21 mai et le 4 juin, en fonction des départements.

Les habitants de la zone 1 (les départements de 01 à 19) doivent avoir finalisé leur déclaration au 21 mai 2019 minuit. Ceux de la zone 2 (les départements du 20 jusqu'au 49) ont jusqu'au 28 mai. Puis ceux de la zone 3 (du département 50 au 976) jusqu'au 4 juin. Après le 4 juin, il sera trop tard pour tout le monde ! Et vous recevrez votre avis d'imposition entre fin juillet et début septembre.

La déclaration de revenus 2019 permettra aussi d'actualiser votre taux de prélèvement à la source

Il sera applicable à compter du mois de septembre 2019 et jusqu'en août 2020, sauf demande d'actualisation en cours d'année via le service « Gérer mon prélèvement à la source » sur le  site « impots.gouv.fr ».

En 2020, la déclaration de revenus sera facultative pour 8 millions de foyers fiscaux

Mais attention : nouveau changement en perspective en 2020. L'administration fiscale a prévu de rendre facultative dès l'an prochain cette déclaration annuelle de revenus pour une partie des contribuables : ceux dont les revenus ne changent pas d'une année sur l'autre.  « Il y aura l'année prochaine huit millions de foyers qui n'auront pas à faire de démarche de déclaration en 2020 », a confirmé le ministre des Comptes Publics, en précisant que ce nombre serait amené à "augmenter" les années suivantes.

En vertu de cette réforme, les contribuables qui n'ont rien à modifier ou compléter sur leur déclaration pré-remplie pourront dès l'an prochain la valider tacitement. Ils recevront alors un avis d'impôt sur la base des éléments connus de l'administration fiscale.

La déclaration restera en revanche nécessaire pour les contribuables bénéficiant de crédits ou réductions d'impôts.