Métiers et Carrières

Infirmière en Hospitalisation à Domicile, une autre manière d’exercer sa profession

24 août 2020

Lorsque les conditions le permettent, un patient peut être hospitalisé à domicile. Cette démarche a plusieurs avantages : elle réduit le temps d’hospitalisation – voire l’évite - et elle répond à la demande des malades qui souhaitent rester dans un environnement familier. D’ailleurs, selon un sondage Viavoice, 81% des Français sont favorables à ce dispositif, qui existe depuis 1951.
Infirmière HAD hospitalisation à domicile

C’est aussi une autre manière pour une infirmière hospitalière d’exercer son métier : sortir du contexte de l’établissement de soins et avoir un rapport différent avec le malade.

L’HAD, une alternative intéressante pour les infirmières

Recevoir une qualité de soins équivalente à celle de l’hôpital mais dans un cadre plus réconfortant n’est pas négligeable. C’est le premier avantage que retiennent aussi bien les patients que les professionnels de santé. Depuis 10 ans, de plus en plus d’établissements hospitaliers coordonnent des prises en charge d’hospitalisation à domicile (170 en 2006 à 313 en 2016). Et l’infirmière en HAD est un élément indispensable de cette organisation qui est souvent pluridisciplinaire. Le médecin hospitalier décide de la possibilité d’une HAD en accord avec le patient, mais la logistique et la programmation des rendez-vous relèvent des infirmières. Elles disposent d’une certaine liberté pour l’organisation des tournées, mais toujours en lien avec l’encadrant et les autres professionnels de santé qui interviennent.

Améliorer la qualité de relations avec les patients grâce aux infirmières de l’HAD

Les différents témoignages des infirmières en HAD indiquent qu’elles améliorent  la qualité de leurs relations avec les patients. Elles peuvent prendre plus de temps avec eux et surtout les suivre quasi quotidiennement. Ce n’est pas toujours possible au sein des services. Les soins dispensés le plus fréquemment par les infirmières sont des pansements complexes et des soins spécifiques. Ils sont identiques à ceux dispensés au sein de l’établissement. Elles interviennent dans différentes domaines : l’oncologie mais aussi la périnatalité et doivent quotidiennement être en lien avec l’établissement de soins pour rendre compte de l’état de chaque patient.

Comment devenir infirmière en HAD ?

Pour devenir infirmière en HAD, il faut avoir de 3 à 5 années d’expérience professionnelle et faire acte de candidature auprès du service qui propose ce dispositif. Des formations sont possibles en particulier pour connaître la nomenclature spécifique des actes infirmiers et des logiciels utilisés.

Cela peut être un moyen pour une infirmière d’orienter sa carrière et d’accéder à un salaire plus important quand on devient infirmière de coordination ou cadre de santé. Le salaire est déterminé par les établissements de soins en fonction de plusieurs éléments, comme la prise en charge de l’utilisation de la voiture ou du téléphone.