Métiers et Carrières

Le conseiller conjugal et familial  : aider les familles qui traversent des difficultés relationnelles et affectives

21 septembre 2020

Après un accident, une opération lourde ou lorsque la maladie entraîne des séquelles importantes, les familles et les couples peinent parfois à retrouver leur équilibre relationnel et affectif. Le conseiller conjugal et familial hospitalier peut les aider à trouver les bons ajustements. Ce médiateur familial est doté de grandes capacités d’écoute et de communication.
Conseiller conjugal et familial fonction publique hospitalière

Un rôle de médiation auprès des familles et des couples au sein de l’hôpital

Une longue maladie, les séquelles d’un accident ou un traitement médical peuvent avoir des conséquences sur les relations affectives au sein de la famille : l’absence de désir par exemple, ou un manque de communication alors que le couple traverse une situation difficile …

Pour les parents, il peut s’agir de gérer ses émotions lors de la maladie d’un enfant.

Elizabeth, 44 ans, exerce dans un établissement hospitalier en Charente et en dit plus sur sa profession de conseillère conjugale et familiale : « Les rapports au sein de la famille peuvent être bouleversés par l’irruption de la maladie. Pour certaines personnes, l’intervention d’un tiers est nécessaire pour pacifier les relations. », explique-t-elle. Son rôle : « j’agis comme un médiateur, avec du dialogue et de l’écoute. » C’est un métier qui demande beaucoup de tact et de diplomatie !

Comment devenir conseiller conjugal et familial à l’hôpital ?

L’attestation de qualification de conseil conjugal et familial est nécessaire. Elle s’obtient après une formation de deux ans, accessible aux titulaires d’un bac professionnel, d’un BTS ou d’un DUT avec une spécialisation en social : sciences et technologies de la santé et du social, économie sociale et familiale, carrières sociales avec une option assistance sociale…  C’est aussi un métier vers lequel peuvent évoluer les assistants sociaux par exemple, dans le cadre de la formation continue.

Dans la Fonction publique hospitalière, le conseiller conjugal et familial a un statut d’assistant socio-éducatif (ASE) ou de conseiller en économie sociale et familiale (CESF). En début de carrière, il perçoit un salaire mensuel brut de 1710 euros s’il est ASE ou CESF.