Comprendre la retraite de base

Le cumul emploi-retraite, est-ce que c’est possible ?

27 août 2020

« Puis-je continuer à travailler après la retraite ? » Oui, et les retraités de la Fonction publique hospitalière peuvent toucher leur pension de retraite en plus d’un revenu d’activité mais sous certaines conditions. Selon l’année de départ à la retraite, le taux de pension et le nouveau secteur d’activité, le cumul emploi-retraite peut être total ou plafonné.
Cumul emploi retraite posssible

 

Qu’est-ce que le cumul emploi-retraite ?

Le cumul emploi-retraite permet de travailler après le départ en retraite, en touchant à la fois un revenu d’activité, une pension de retraite et une retraite complémentaire. Un retraité de la Fonction publique hospitalière peut ainsi reprendre une activité dans le secteur public ou privé quel que soit le domaine. On parle de cumul total lorsque le retraité perçoit l’intégralité de sa pension de retraite de base et complémentaire en plus de son revenu.

Les conditions pour bénéficier d’un cumul emploi-retraite total

Le cumul emploi-retraite total est possible pour les retraités partis après 2015, qui bénéficient d’une retraite à taux plein et qui ont obtenu toutes leurs retraites de base et complémentaire de tous les régimes. Pour les retraités de la Fonction publique hospitalière partis avant 2015, la nouvelle activité doit être exercée dans le secteur privé pour obtenir un cumul total. Si elle a lieu dans le public, les conditions à remplir sont les mêmes que pour ceux partis après 2015.

Le cumul emploi-retraite plafonné, comment ça marche ?

Même si le fonctionnaire retraité ne remplit pas un des critères pour bénéficier d’un cumul emploi-retraite total (voir le paragraphe précédent), il peut toujours toucher l’intégralité de sa pension de retraite. Mais il faut pour cela que ses revenus d’activité restent sous un plafond : il est fixé au tiers du montant annuel brut de la pension majoré de 7 095,19 €. Au-delà, l’excédent est déduit de la pension et le cumul emploi-retraite est dit partiel. Cette modalité s’applique quelle que soit la date de départ en retraite.