Métiers et Carrières

Le diététicien à l’hôpital : un expert en nutrition et en alimentation

16 mars 2020
Le diététicien hospitalier travaille en collaboration avec les équipes soignantes pour aider les patients à adopter des bonnes pratiques de nutrition et de diététique. Il peut aussi intervenir sur une rééducation alimentaire dans le traitement d’une pathologie. Le diététicien nutritionniste a une véritable mission d’éducation, de prévention et de formation, auprès des patients comme auprès du personnel hospitalier.
le métier de diététicien à l'hôpital

Le diététicien hospitalier accompagne l’équilibre nutritionnel des patients

A l'hôpital, le diététicien adapte l’alimentation du malade si une pathologie est diagnostiquée, ou dans le cadre d’un suivi post-opératoire. Il collabore avec l’équipe soignante pour prendre en compte l’ensemble des informations médicales. Mais il s’entretient aussi avec le patient pour connaître ses habitudes et ses goûts. En fonction de ces éléments, il établit de nouvelles pratiques nutritionnelles. Il peut aider son patient à mieux intégrer un changement alimentaire important, par exemple un régime sans sel ou avec un apport limité en sucre. Il doit à la fois conseiller, informer et rassurer.

Un travail en lien avec l’ensemble des personnels hospitaliers

Le diététicien hospitalier travaille en lien étroit avec les équipes soignantes, mais aussi avec les personnels de restauration. Son rôle se décline en effet au quotidien, pour fournir des plannings alimentaires qui respectent les besoins nutritionnels de tous… et les besoins spécifiques de certains patients. Cela nécessite une bonne organisation et une dose d’inventivité pour varier les menus.

Le diététicien-nutritionniste à l’hôpital est intégré au corps de rééducation (catégorie B)

Pour exercer ce métier, il faut être titulaire d’un BTS de diététique ou d’un DUT de génie biologique avec une option diététique (Bac +2).

En début de carrière, le diététicien perçoit un salaire mensuel brut d’environ 1670 €  selon la grille indiciaire  du diététicien de la fonction publique hospitalière.

Il peut aussi évoluer vers un rôle d’encadrement du service de diététique.