Métiers et Carrières

Le préparateur en pharmacie hospitalière, un spécialiste de la gestion des médicaments

7 mai 2020

Le préparateur en pharmacie hospitalière (PPH) exerce sous l’autorité d’un pharmacien. Il participe à l’approvisionnement et à la délivrance des médicaments en pharmacie à usage interne (PUI). C’est aussi un gestionnaire attentif qui doit s’assurer de l’approvisionnement et de la traçabilité des produits. Un diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière (DPPH) est nécessaire.  
Préparateur en pharmacie hospitalière

Quel est le rôle du préparateur en pharmacie à l’hôpital ?

Le préparateur en pharmacie hospitalière contrôle les stocks, les conditionnements, les dates de péremption et la conformité des médicaments. Il travaille en lien avec les différents services de soins de l’hôpital : il prépare leurs commandes et applique une traçabilité en cas de retours. Il élabore aussi les préparations galéniques. Il fait des recommandations sur le stockage ou la conservation, et gère les alertes sanitaires sur des médicaments.

Lorsqu’il exerce dans un service de stérilisation, le PPH assure et contrôle la stérilisation de dispositifs médicaux, ainsi que leur traçabilité. Il maîtrise les normes d’hygiène et peut réaliser des audits dans les services de soins. Il prépare les médicaments pour les patients, et élabore les préparations galéniques, c’est-à-dire les traitements en fonction des modes d’absorption possibles. 

Quel salaire pour le préparateur en pharmacie hospitalière ?

Il faut être titulaire d’un diplôme de préparateur en pharmacie hospitalière. Ce diplôme est récent : il a été créé en 2001. Il se prépare en un an en alternance, en formation continue ou dans le cadre d’une VAE. En début de carrière, cet agent hospitalier en catégorie « sédentaire » perçoit un salaire brut de 1668,22 € selon la grille indiciaire de préparateur en pharmacie hospitalière. Il peut évoluer vers un métier d’encadrement. 

 L’âge d’ouverture des droits à la retraite d'un préparateur en pharmacie hospitalière est fixé à 62 ans pour une retraite à taux plein, à condition d’avoir validé le nombre de trimestres nécessaires.  

Vous souhaitez découvrir l'offre d'épargne retraite de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers, le Plan liberté du C.G.O.S  ?
cliquez ici

 

Pour faire gratuitement une estimation de votre retraite de base
cliquez ici