Argent et Impôt

Les bourses étudiantes et les prêts étudiants, comment ça marche ?

2 avril 2020

En France, le nombre d’étudiants augmente d’année en année. En 2018, ils étaient 2,7 millions à poursuivre leurs études après le bac, contre 2,5 millions en 2015. Cette hausse constante s’explique à la fois par le boom démographique de l’an 2000 et par la demande croissante d’actifs diplômés. Même si 6 étudiants sur 10 choisissent l’enseignement supérieur public, les études représentent un investissement important. En moyenne, une année d’études coûte près de 7000 euros. Il existe des solutions de financement, notamment les bourses étudiantes et les prêts étudiants.
procédures bourses étudiants

Les bourses étudiantes : selon des critères de revenus et de situation familiale

Même si votre enfant n’a pas bénéficié d’une bourse pour ses études secondaires, il est tout à fait possible qu’il puisse en obtenir une bourse pour ses études supérieures. Les bourses sont attribuées en fonction de plusieurs critères sociaux : les revenus des parents, le nombre d’enfants à charge et le lieu d’étude. En fonction de l’échelon établi par ces critères sociaux., cela peut représenter jusqu’à 6661 euros par an pour un étudiant ! Il existe un simulateur en ligne pour mieux s’y retrouver.  Pour les jeunes qui souhaitent envisager leurs études à l’étranger, des solutions sont aussi possibles avec les bourses Erasmus+ par exemple. 

Des taux intéressants pour les prêts étudiants

Le prêt étudiant est réservé aux jeunes inscrits dans un établissement d’enseignement supérieur. Certaines banques fixent une limite d’âge autour de 30 ans. Un garant est nécessaire : le plus souvent, les parents. Mais l’Etat peut également être sollicité : on parle alors d’un prêt garanti par l’Etat.

Le taux de crédit dépend des banques mais il est beaucoup plus bas que celui des crédits à la consommation : entre 0 et 1% (TAEG fixe). Le remboursement peut commencer immédiatement, une bonne solution pour les parents qui utilisent le prêt pour mieux étaler le coût des études. Il est aussi possible de commencer à rembourser le prêt à la fin du cursus.

D’autres aides financières existent pour les étudiants

Il existe d’autres moyens pour réduire les coûts, comme les aides au logement (APL). Certaines régions proposent des aides financières comme les bourses sanitaires et sociales pour les étudiants poursuivant une formation sociale, paramédicale ou sanitaire.  Enfin, des allocations pour la diversité dans la Fonction publique peuvent être attribuées aux étudiants qui souhaitent préparer un concours de la Fonction publique.