Education

Parcoursup  : la nouvelle plateforme étudiante qui remplace APB pour l’après bac

11 janvier 2018
Dès le 15 janvier 2018, la nouvelle plateforme d’admission dans l’enseignement supérieur, Parcoursup, sera ouverte aux inscriptions. Les lycéens de terminale seront mieux informés sur les filières à choisir. Ils n’auront que 10 vœux à formuler (au lieu de 24 avec APB) et ils n’auront plus à les classer par ordre de préférence. Pour les futurs étudiants qui n’auront pas reçu de réponse favorable à leurs vœux, une procédure complémentaire sera mise en place de juin à septembre pour leur trouver une formation. Et les élèves qui entreront en terminale en septembre 2018, seront mieux encadrés pour leur orientation : ils auront deux professeurs principaux, les conseils de classe des premier et deuxième trimestre donneront un avis sur les choix formulés par chaque élève.
parcoursup-nouvelle-plateforme-etudiante-apres-bac

La procédure APB pour les lycéens, c’est fini ! Elle était devenue un tel casse-tête pour les parents comme pour leurs enfants, que les pouvoirs publics ont décidé de tout changer et de remplacer APB par la nouvelle plateforme Parcoursup, avec un nouveau calendrier. Voici ce qui va désormais se passer pour votre enfant lycéen.

Si votre enfant est déjà en classe de terminale en janvier 2018, il va bénéficier d’une partie de la réforme

15 janvier 2018

Si votre enfant est déjà lycéen, en terminale, il va pouvoir accéder à la plateforme Parcoursup et s’inscrire dès le 15 janvier 2018.

A cette date, les candidats pourront seulement consulter des tutoriels expliquant le fonctionnement de la plateforme, ainsi que des détails sur les contenus pédagogiques.

Ils auront davantage d’informations qu’avant sur les "attendus" dans chaque filière, c’est-à-dire "les connaissances et les aptitudes nécessaires à un lycéen lorsqu’il entre dans l’enseignement supérieur". Ce qui veut dire qu’un lycéen qui ne remplira pas les critères demandés ne s’épuisera plus à postuler pour rien.

Autre nouveauté : les futurs étudiants auront accès aux taux de réussite (par filière de bac) dans la formation  et aux débouchés professionnels, "lorsqu'ils sont disponibles".

22 janvier 2018

Une semaine plus tard, le 22 janvier, ils peuvent consulter le contenu précis de chaque formation, saisir leurs vœux d’orientation, constituer leur dossier et fournir les pièces demandées (notes, lettre de motivation, etc.).

Attention : contrairement à APB qui permettait de mentionner 24 vœux, avec Parcoursup le nombre de vœux est réduit à 10.

Autre grand changement : les étudiants n’ont plus à classer les vœux par ordre de préférence, mais chacun d’eux devra être " motivé".

Cette phase d’inscription s’achèvera le 13 mars, mais les candidats pourront finaliser leur dossier jusqu’au 31 mars.

Fin mai 2018

Les futurs bacheliers reçoivent les réponses détaillées des établissements concernés, pour chacun de leurs vœux.

Quels sont les cas de figure possibles ?

Si la réponse est « non » à l’ensemble des vœux : il va falloir attendre la procédure complémentaire unique mise en place fin juin après la épreuves du bac (voir plus loin le détail de cette procédure).

Si la réponse est « en attente » à tous les vœux : il faut patienter car des places vont se libérer au fur et à mesure que d’autres candidats vont renoncer à leurs vœux (de fin mai à septembre).

Si la réponse est « oui » à un seul vœu et « en attente » pour d’autres : Votre enfant lycéen accepte la proposition (ou y renonce). Il reste en lice pour les formations qui l’ont mis "en attente".

Si la réponse est « oui » à plusieurs vœux : le candidat doit choisir une seule proposition dans le délai imparti pour la réponse.

La procédure est interrompue pendant les épreuves du bac en juin 

De mi-juin à mi-septembre 2018

Après les résultats du bac, le processus reprend avec l’ouverture de la « procédure complémentaire » pour ceux dont les vœux n’ont pas été satisfaits. Une commission, pilotée par le recteur, propose une affectation aux bacheliers qui n’ont reçu aucune réponse positive. Cette commission se réunira toutes les semaines et en septembre tous les bacheliers doivent avoir trouvé une affectation.

Si votre enfant entre en classe de terminale seulement en septembre 2018, il va bénéficier de la réforme complète

Pour les élèves qui vont démarrer leur classe de terminale à la rentrée de septembre 2018, la réforme prévoit aussi un accompagnement des professeurs, beaucoup plus présent qu’auparavant, pour aider les lycéens à s’orienter,

Dès la rentrée de septembre 2018, chaque classe de terminale aura 2 professeurs principaux (au lieu d’un auparavant) pour aider les élèves à trouver leur voie.

En novembre/décembre, l’équipe pédagogique organisera une semaine d’orientation pour chaque classe de terminale. Les premiers choix de l’élève seront discutés dès le premier conseil de classe avant Noël.

Des recommandations seront formulées.

En février (alors que la plateforme d’inscription Parcoursup sera ouverte), une seconde semaine d’orientation sera organisée en classe.

Entre le 14 et le 31 mars (alors que les vœux seront clos sur la plateforme Parcoursup), le conseil de classe du deuxième trimestre examinera les vœux de l’élève.  Chaque vœu fait l'objet d'une fiche "Avenir" avec les appréciations des professeurs et l'avis du chef d’établissement.

Cette fiche sera transmise aux établissements demandés lors des vœux.

Les pouvoirs publics espèrent qu’avec ce système rénové, les lycéens seront mieux accompagnés dans leurs choix (le rôle du conseil de classe est renforcé) et qu’aucun d’entre eux ne restera sans affectation après l’été.