Argent et Impôt

Prélèvement à la source : comment va fonctionner le crédit d’impôt

10 janvier 2019

Cette fois, c’est fait ! Le prélèvement mensuel de l’impôt à la source est désormais en vigueur. A la fin de ce mois de janvier 2019, votre employeur appliquera, sur votre traitement, un prélèvement de votre impôt sur le revenu dû au titre de janvier 2019. Il n’y aura plus de décalage dans le temps. Le taux d’imposition lui a été communiqué par le fisc. Les crédits et les réductions d’impôts ont été maintenus. Notamment pour ceux (et vous en faites peut-être partie) qui bénéficiaient de ce crédit d’impôt pour frais de garde de jeunes enfants, en particulier en crèche. Les pouvoirs publics ont simplement été obligés, pour maintenir cet avantage, d’imaginer une mécanique inédite : si vous êtes concernés, dès le 15 janvier 2019, vous recevrez une avance de 60 % de ce crédit d’impôt. Il sera complété ou régularisé en septembre après la déclaration de revenus du printemps. Elle reste obligatoire pour tous !
Prélèvement à la source et crédit d'impôt

A la fin du mois, vous recevrez votre premier bulletin de salaire mentionnant, pour la première fois, le prélèvement à la source de votre impôt sur le revenu. Petit rappel : c’est votre employeur qui prélèvera lui-même, « à la source », l’impôt dû au titre de vos revenus de janvier 2019.

Quasiment tous les revenus sont concernés : les traitements et salaires, les retraites, les revenus des indépendants, les revenus fonciers récurrents et les revenus dits de « remplacement », comme les allocations-chômage.

Taux de prélèvement à la source

Le taux de prélèvement a été calculé par le fisc (qui l’a transmis à votre employeur) sur la base de vos revenus de 2017 (2018 est considérée comme une « année blanche »). Il sera actualisé chaque année, en septembre. Vous pourrez demander une mise à jour de votre taux en cours d’année, pour tenir compte des changements familiaux ou des variations importantes de revenus. Attention : il vous faudra toujours déclarer vos revenus au printemps de chaque année et donc, remplir votre déclaration.

Si vous êtes concerné, l’avance de 60 % du crédit d’impôt sera versée sur votre compte le 15 janvier 2019

Les dépenses des ménages donnant droit à des réductions ou à des crédits d’impôts sont maintenus. La réduction ou le crédit d’impôt, c’est une somme soustraite du montant total de l’impôt que vous devez payer.

Peut-être en avez vous déjà bénéficié les années passées : crédit d’impôt pour emploi à domicile, pour frais de garde de jeunes enfants, pour cotisations syndicales, ou réductions d’impôts pour des dépenses liées à la dépendance (hébergements en EHPAD) par exemple.

En fait, le crédit d’impôt, c’est de l’argent que l’Etat vous rend !

Pour conserver cet avantage malgré le passage au prélèvement à la source, les pouvoirs publics ont donc mis en place un système assez lourd : tous les contribuables qui ont droit à un crédit d'impôt vont obtenir dans quelques jours, le 15 janvier, un versement sur leur compte en banque correspondant à 60% de ce crédit d'impôt, calculé sur l'année précédente.

Les 40 % restants du crédit d’impôt seront versés en septembre 2019

Voilà ce qui va se passer concrètement.

Prenons un exemple :

Vous êtes un jeune couple avec un enfant qui allait déjà à la crèche en 2018. Les frais de garde vous donnaient droit à un crédit d’impôt qui est maintenu. Vous allez donc recevoir le 15 janvier sur votre compte 60 % du montant total du crédit d’impôt. Au printemps 2019, vous allez faire votre déclaration de revenus comme vous l’avez toujours fait. Si votre enfant est toujours en crèche en 2019, vous percevrez en septembre les 40 % restants du crédit d’impôt. S’il n’est plus en crèche en 2019, vous devrez rembourser le montant de l’acompte.

En revanche, si votre enfant n’était pas en crèche en 2018, mais va y rentrer en 2019, vous ne percevrez pas d’acompte dans les semaines qui viennent et vous recevrez la totalité de votre crédit d’impôt en septembre. A cette date, grâce à votre déclaration de revenus du printemps, le fisc sera informé de l’entrée en crèche de votre enfant.