Agir pour sa retraite

Prélèvement des impôts à la source : quel impact sur les avantages fiscaux pour les cotisants de la Complémentaire Retraite des Hospitaliers ?

11 octobre 2018

Le 1er janvier 2019, votre impôt sera prélevé directement à la source par votre employeur. Mais que va-t-il se passer pour vos cotisations à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers ? Resteront-elles déductibles, comme avant, de votre revenu net global ? Pas d’inquiétude : la déductibilité ne change pas, si vous poursuivez vos versements au même rythme en 2018 et en 2019. L’économie d’impôt que vous réalisez n’est ainsi pas remise en cause.
prelevement à la source et avantages fiscaux liés aux cotisations complémentaire retraite

Cotiser aujourd’hui à la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), c’est s’assurer, pour demain, un complément de revenu quand vous partirez à la retraite. Le système offre une grande souplesse : vous décidez du montant de votre cotisation (taux de cotisation de 2,5 %, 3,5%, 4,5 % ou 5,5 % de votre traitement indiciaire brut). Vous pouvez changer de taux si vous devez faire face à des dépenses imprévues, voire suspendre les cotisations pour un laps de temps donné, et reprendre quand vous le souhaitez… Tout cela, sans frais ni pénalités !

Autre avantage : la déductibilité de l’ensemble de vos cotisations de votre revenu net global.

Prenons un exemple : si, avec un traitement mensuel de 1450 euros nets, vous avez opté pour un taux à 2,5 %, votre cotisation s’élève à 36 euros par mois. Sur 12 mois, vous cotisez donc à hauteur de 432 euros à l’année, Ce montant est déductible du  revenu net global, ce qui entraîne forcément une économie d’impôt.

Prélèvement des impôts à la source en 2019

A compter du 1er janvier 2019, vous le savez, le dispositif du prélèvement de l’impôt à la source est mis en place. Nous paierons alors mensuellement, à partir du mois de janvier, l’impôt dû au titre de 2019. Il n’y aura plus de décalage entre la perception des revenus et l’imposition.

Sur votre bulletin de salaire du mois de janvier, votre impôt sera retranché directement de votre traitement par votre employeur et transmis au fisc. Autrement dit, il n’y aura pas d’imposition de vos revenus 2018. C’est ce qu’on appelle la fameuse « année blanche » sur le plan fiscal.

Alors que devient la déductibilité de vos cotisations CRH dans ce nouveau système ? Est-elle remise en cause ? Rassurez-vous : même si la déductibilité n’est plus aussi visible qu’avant, rien ne change !

2018 sera une année blanche sur le plan fiscal…

… mais les cotisations CRH restent déductibles du revenu net global

La loi de Finances 2018 le prévoit expressément. Pour inciter les Français à épargner de façon régulière pour leur retraite, le dispositif suivant a été mis en place : le montant que vous allez déduire de vos revenus imposables en 2019 correspondra à une moyenne des versements effectués en 2018 et en 2019. En réalité, le système est un peu plus complexe que cela, mais c’est l’idée qu’il faut retenir : les cotisations continuent à être déductibles du revenu net global, pour peu que vous ayez continué à verser au même rythme en 2018 et si vous continuez à le faire en 2019.

En clair, même si 2018 est considérée comme une « année blanche » sur le plan fiscal, les cotisations CRH versées en 2018 seront quand même prises en compte par le Trésor Public.