Ma Vie Professionnelle

Que faire en cas de violences numériques ?

27 mai 2021

Depuis avril 2021, un nouveau numéro existe pour signaler des violences numériques. C’est le 3018. Cette plate-forme d’écoute est aussi accessible sur Messenger ou WhatsApp. Mais qu’est-ce que la violence numérique ? Et que faut-il faire quand un proche en est victime, ou lorsqu’on est soi-même visé par ces violences en ligne ?

Qu’est-ce que les violences numériques ?

Ces violences ne sont pas des agressions réelles, physiques mais elles génèrent pourtant de véritables blessures surtout auprès des plus jeunes. Ce sont en effet des grands utilisateurs d’Internet et ils peuvent être victimes d’insultes ou encore de menaces. Il peut s’agir de très nombreux messages envoyés par des inconnus ou encore des insultes par des connaissances. C’est ce qu’on appelle aussi le harcèlement numérique.

Les parents sont souvent démunis devant de telles attaques. Pour que ces actes ne restent pas impunis, les autorités ont choisi de mettre en place des outils et des procédures.

Le dispositif en place : le 3018.

Le 3018 est un numéro d’appel gratuit, anonyme et confidentiel. Mais il est aussi possible de joindre par Messenger ou WhatsApp l’équipe composée de psychologues, de juristes et de spécialistes des réseaux sociaux. S’ils peuvent aider les parents à mieux comprendre l’univers numérique dans lequel évoluent leurs enfants, ils sont aussi capables d’intervenir auprès des réseaux sociaux pour demander, par exemple, la suppression d’un contenu illégal ou qui leur porterait préjudice. Dans ce cas, le 3018 accueille la victime, la conseille et lui explique ce qu’il est possible de faire au niveau juridique. L’intervention de cette équipe pluridisciplinaire permet un traitement accéléré de la demande auprès des principales plates-formes : ils sont considérés comme « trusted flagger », des personnes de confiance, pour entreprendre cette procédure.