Education

Réforme des lycées : de grands changements pour les élèves de 1ère, dès la rentrée de septembre 2019

21 mars 2019

Le baccalauréat, tel qu’il avait été réformé en 1994, vit ses derniers mois d’existence ! La réforme des lycées prévoit de vrais bouleversements dès la rentrée de septembre 2019, d’abord pour les élèves de 1ère : disparition des traditionnelles séries S, ES et L, remplacé par un tronc commun d’enseignements obligatoires pour tous les élèves (7 disciplines : français, enseignement scientifique-mathématiques, histoire-géographie, enseignement moral et civique, deux langues vivantes et EPS). À ce tronc commun, se grefferont des spécialités, 3 matières au total en 1ère, choisies dans un programme de 12 disciplines dès la fin de la Seconde ! Autre grand changement : les épreuves finales du bac ne compteront plus que pour 60 %. Le contrôle continu en 1ère et en Terminale comptera, lui, pour 40 %.
reforme-des-lycees-rentree-septembre-2019

L’ancien baccalauréat aura duré 25 ans : les traditionnelles séries S, ES et L, vont disparaître.  À la rentrée de septembre 2019, les élèves de 1ère suivront un tronc commun. Autrement dit, tout le monde assistera aux mêmes cours : français (remplacé par philosophie en terminale), enseignement scientifique-mathématiques, histoire-géographie, enseignement moral et civique, les deux langues vivantes et l’éducation physique et sportive. L’ensemble de ces matières sera réparti sur 16 heures de cours pour les élèves en bac général et 13 à 14 heures pour ceux qui suivent la filière technologique.

Réforme du bac : 3 spécialités à choisir dès la fin de la seconde

A ce tronc commun, viendront s’ajouter des 3 spécialités (4 heures par semaine pour chaque spécialité) qu’il va falloir choisir dès la fin de la Seconde, parmi les 12 possibilités suivantes :

Mathématiques

Sciences de la Vie et de la Terre

Biologie-écologie

Numérique et sciences informatiques

Physique chimie

Sciences de l’ingénieur

Sciences économiques et sociales

Arts

Langues et culture de l’Antiquité

Histoire-géographie géopolitique et sciences politiques

Humanités, littérature et philosophie

Langues, littératures et cultures étrangères

 

En fait, pour les élèves qui sont actuellement en Seconde (ceux qui seront en 1ère à la rentrée de septembre 2019), le calendrier va s’accélérer dans les semaines qui viennent.

Fin mars/début avril 2019 : chaque élève de Seconde doit formuler 4 ou 5 vœux parmi les 12 spécialités proposées ci-dessus, pour donner une première tendance.

Juin 2019 : En fin d’année scolaire, si le passage en première est validé lors du conseil de classe du troisième (et dernier) trimestre, l’élève de Seconde doit réduire sa liste et n’en retenir définitivement que trois.

A la mi-janvier 2019, un site baptisé « Horizons 2021 », a été mis en place par le Ministère de l’Education Nationale pour aider les élèves à faire leur choix.

Il faut parfois faire preuve de stratégie car tous les lycées ne proposent pas forcément les 12 spécialités. Certains choix nécessiteront parfois de changer d’établissement. Cruel dilemme pour les élèves ! Cette réforme permettra à certains lycées d'être plus attractifs s'ils proposent des spécialités originales. Mais cela pourrait également créer une forme de concurrence entre les établissements.

Bac 2020 : le contrôle continu comptera pour 40 % de la note finale

Quand ils arriveront en Terminale (septembre 2020), ces mêmes élèves ne garderont que deux spécialités (6 heures de cours par semaine pour chaque spécialité) sur les 3 suivies en 1ère.

Le bac lui-même va être profondément remanié. Principal changement : le contrôle continu va compter pour 40 % de la note finale. 10 % seront attribués en fonction des bulletins scolaires de première et de terminale, 30 % en fonction des résultats à des examens sur table organisés autour de trois sessions (deux en première, une en terminale). Les épreuves finales ne compteront, elles, que pour 60 %. Mais elles seront beaucoup moins nombreuses qu’actuellement. Outre le français en première, les élèves devront passer un grand oral, une épreuve de philosophie et deux autres portant sur les enseignements de spécialité qu’ils auront choisis en terminale.