Infos clés sur la retraite

Réforme des retraites 2019 : saura-t-elle corriger les disparités hommes/femmes ?

28 mars 2019

Et si on profitait de la prochaine réforme des retraites pour corriger les inégalités hommes / femmes au moment de quitter la vie active et améliorer la retraite des femmes ? En moyenne, à la retraite, un homme touche 40 % de plus qu’une femme. Seuls 23 % des hommes ont une pension inférieure à 1000 euros, contre 42 % pour les femmes. Cet état des lieux chiffré implacable est le résultat d’inégalités professionnelles qui commencent dès le début de carrière : ce sont les conséquences des interruptions de carrière liées à la maternité, de temps partiels le plus souvent subis, d’écarts de salaires importants et de disparités très diverses… Le travail des femmes n’est pas reconnu comme il le devrait. La retraite est finalement un miroir grossissant des inégalités. Les personnels hospitaliers, qui sont à majorité des femmes, subissent ces situations.  Voilà pourquoi la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (dont le C.G.O.S. est l’association souscriptrice) vous propose des solutions pour vous assurer un complément de revenus dès votre départ de la vie active.
Réforme des retraites et disparité hommes-femmes dans le travail

Les chiffres sont effarants. Même si la situation tend à s’améliorer au fil du temps, la pension moyenne des femmes à la retraite était encore, en 2016, inférieure de 38,8 % à celle des hommes, selon la Drees, le service statistique du ministère des solidarités et de la santé. Cette année-là, la pension moyenne de droit direct, c’est-à-dire résultant de leur carrière, s’élevait à 1 065 euros par mois pour les femmes et à 1 739 euros pour les hommes. En tenant compte des dispositifs de réversion, l’écart se réduit à 24,9 %. C’est encore beaucoup ! On le constate : lorsqu'elles font valoir leurs droits à la retraite, les femmes sont nettement désavantagées par rapport aux hommes. Elles ne sont même pas une sur deux à pouvoir valider le nombre de trimestres suffisant pour pouvoir toucher une retraite complète.

 

La réforme des retraites va-t-elle aggraver les disparités hommes femmes ou les réduire ?

Dans ces conditions, quel serait l'impact de la réforme des retraites de 2019 sur le niveau de vie des femmes ? La réforme irait-t-elle aggraver ces disparités ou au contraire les réduire ? Le Laboratoire de l’Egalité, un organisme créé en 2010 pour promouvoir l’égalité hommes/femmes, a décidé de prendre les devants et d’appuyer sur la sonnette d’alarme. Tant que la réforme n’est pas connue, on peut difficilement savoir ce qui se passera pour les futures retraitées, mais on peut pointer du doigt tous les phénomènes qui s’additionnent pour aboutir à de si grandes disparités entre les hommes et les femmes. Phénomènes qu’il faudra bien corriger un jour ou l’autre. Aujourd’hui, 70% des personnes qui touchent le minimum vieillesse sont des femmes. Autre statistique alarmante : au-delà de 65 ans, les femmes ont un niveau de vie inférieur de 14% à celui des hommes. Or, elles représentent 57% des Français dans cette tranche d'âge, et les trois quarts de la population des maisons de retraite. 

La retraite : miroir grossissant des inégalités professionnelles entre les femmes et les hommes

Ce sont les inégalités professionnelles qui touchent les femmes tout au long de leur carrière qui ont des conséquences néfastes sur leurs retraites.

Nous avons recensé les 7 raisons qui expliquent ces disparités au moment du départ à la retraite :

Le taux d’activité

Entre 15 et 49 ans, 94% des hommes travaillent,  contre seulement 79% des femmes (source: Laboratoire de l'Egalité, 2017), ce qui a un impact très important sur les retraites.

La maternité

Une mère sur deux s’arrête après la naissance ou réduit son temps de travail, alors que peu d’hommes (2%) prennent un congé parental.

Le temps partiel

30% des mères de deux enfants abandonnent le plein temps, contre seulement 8% des hommes. Un pourcentage qui monte à 44% pour les mères de trois enfants.

La formation continue

L’accès aux formations, qui conditionnent les évolutions de carrières dans les entreprises, est très inégal. 62% des hommes en bénéficient, contre moins de 50% des femmes.

La répartition des tâches dans le couple

Dans les couples où chacun travaille, les femmes effectuent un tiers de travail domestique de plus que les hommes, ce qui représente à la fois du temps, de la charge physique et de la charge mentale. «Les hommes amènent facilement un enfant à la crèche à 8 heures, mais ce sont plutôt les femmes qui viennent le chercher à 18h15», souligne Olga Trostiansky, la présidente du Laboratoire de l’Egalité. Cela explique aussi des progressions de carrière plus lentes, et donc des revenus plus bas.

La monoparentalité

Un quart des ménages sont monoparentaux, et il s’agit à 85% de femmes. Ce qui pèse lourdement sur leurs revenus, surtout si elles sont obligées de choisir un temps partiel.

Le travail des femmes seniors.

Après 55 ans, les femmes sont nombreuses à devoir accepter des ruptures conventionnelles et ne parviennent pas à rebondir. «On les considère trop souvent comme des préretraitées », estime Olga Trostiansky.


En moyenne, un tiers de retraités touchent moins de 1000 euros de pension. La proportion est de 23% chez les hommes alors qu’elle est de 42% chez les femmes. Un écart révélateur. La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH), dédié aux agents de la Fonction publique hospitaliers où la majorité des personnels sont des femmes, elle vous permet durant votre carrière de vous constituer des revenus complémentaires qui viendront en partie compenser cette baisse de ressources attendue à la retraite.

La Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) , déjà choisie par 360 000 agents hospitaliers donne la possibilité à chacun, durant sa carrière professionnelle, de pallier en partie cette baisse : en cotisant dès maintenant à votre rythme, vous vous assurez un complément de revenu pour demain. Renseignez-vous en cliquant ci-dessous pour découvrir tous les avantages de la CRH.

Pour découvrir tous les avantages de la Complémentaire Retraite des hospitaliers
cliquez ici

 

Pour faire une estimation de votre retraite de base
cliquez ici