Formation

Renforcer la formation par la simulation pour développer l’e-santé

10 septembre 2020

Un rapport de l'Institut Montaigne publié à la fin du mois de juin 2020 intitulé « e-santé augmentons la dose » insiste sur la nécessité de former encore plus les agents hospitaliers aux outils numériques. Les auteurs de cette étude relèvent l’intérêt de développer la "simulation en santé" pour y arriver.
simulation santé formation professionnels sante

La simulation en santé pour former les professionnels de santé

Pour permettre une accélération de cette appropriation du numérique, les outils et les salles de simulation en santé se développent.

Les soignants peuvent apprendre, se former à des gestes techniques et à de nouvelles procédures. Ils les utilisent aussi pour analyser leurs pratiques professionnelles, débriefer une situation complexe. Concrètement, les applications de simulations en santé proposent la création d’un « jumeau numérique » du patient. On intègre ainsi toutes ses données de santé, ses pathologies et les ordonnances des différents médecins. Cela permet de valider des protocoles de soins avant de les appliquer.

Cela peut prendre la forme de tutoriels au format vidéo ou bien encore d’animations numériques. Plusieurs CHU ont créé des salles de simulation pour leurs personnels en formation initiale ou continue.

Le développement de la e-santé s’accélère avec la situation sanitaire COVID 19

Au CHU de Caen, dès le début de la pandémie, l’équipe du centre de simulation en santé (Norsims) a créé des modules de formation dédiés. 1 100 soignants ont ainsi été formés aux bonnes pratiques de désinfection des mains, de mise en place de masques FFP2 mais aussi aux protocoles de prise en charge de patients Covid+. Cela a permis une mise à niveau massive et rapide du personnel mobilisé. Une initiative qui a été repérée par des hôpitaux aux États-Unis et au Chili.