Préparer ma retraite

Retraite  : est-ce que les enfants donnent les mêmes droits pour tous les agents hospitaliers ?

8 avril 2021

Lorsque les agents hospitaliers font valoir leur droit à la retraite, ils peuvent bénéficier de trimestres supplémentaires s’ils ont eu des enfants. Mais le calcul n’est pas le même pour les agents hospitaliers titulaires ou contractuels. Pour mieux comprendre les différences, rencontre avec Anne-Cécile et Sandrine, deux jeunes mamans qui exercent dans la Fonction publique hospitalière. L’une est contractuelle, l’autre est titulaire : qu’est-ce qui change pour leurs droits ?

Anne-Cécile, secrétaire médicale contractuelle : une majoration de 8 trimestres par enfant

Anne-Cécile cotise pour sa retraite auprès de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV), avec un régime de retraite complémentaire spécifique : l’IRCANTEC, la caisse de retraite complémentaire des agents contractuels de droit public. Si le mode de calcul de la retraite n’est pas le même que pour ses collègues titulaires, il existe aussi une différence pour le calcul de la majoration par enfant. Pour chacun de ses enfants de 8 et 10 ans, Anne-Cécile bénéficiera d’une majoration « maternité » de 4 trimestres. S’y ajoute une majoration « éducation » de 4 trimestres : pour les enfants nés ou adoptés à partir de 2010, cette majoration peut être répartie entre les deux parents. Au total, cela porte la majoration de la durée d’assurance retraite à 8 trimestres au total par enfant, c'est-à-dire un bonus de durée pris en compte au moment de calculer la pension.

Pour Sandrine, infirmière titulaire : une majoration de deux trimestres par enfant

Pour la naissance de ses deux enfants (9 et 5 ans), Sandrine a mis de côté sa carrière d’infirmière pendant près de trois mois, le temps des congés maternité.  Au moment de faire valoir ses droits à la retraite, elle va bénéficier d’une majoration de durée d’assurance de six mois par enfant, soit deux trimestres. Avec les changements de la réforme des retraites de 2003, seule la mère bénéficie de cette majoration.

Les enfants de Sandrine sont nés après 2004… mais les choses sont différentes pour les enfants nés avant 2004. On ne parle pas de majoration de la durée d’assurance retraite, mais d’une bonification, c'est-à-dire des trimestres ajoutés aux trimestres cotisés. Pour les parents (père et mère) d’enfants nés ou adoptés avant 2004, il s’agit d’une bonification d’un an, soit 4 trimestres. Celle-ci s’applique dès lors que l’activité est interrompue pendant au moins 2 mois pour élever l’enfant. Enfin, il faut savoir qu’une majoration de la pension des agents de la Fonction publique hospitalière, père ou mère, est possible pour les familles de trois enfants et plus. Mais il faut en faire la demande et certaines conditions s’appliquent.

Parce que le temps de la maternité peut avoir un vrai impact sur le montant de la pension de retraite, les agents hospitaliers ont tout intérêt à épargner pour la retraite le plus tôt possible ! Et c’est aussi pour cela que la Complémentaire Retraite des Hospitaliers (CRH) donne la possibilité à chacun de se préparer au mieux.