Métiers et Carrières

Secrétaire médicale : ses missions à l’hôpital

29 mars 2018

A l’accueil de l’hôpital, la secrétaire médicale établit souvent le premier contact avec le patient. Elle constitue le dossier administratif, fixe les rendez-vous avec les médecins et gère les admissions comme les sorties. Le décret du 14 juin 2011 a créé le corps des « assistants médico-administratifs », emplois de catégorie B au sein du personnel administratif, dont le métier principal est le secrétariat médical.
Les missions d'une secrétaire médicale à l'hôpital

 A l’hôpital, le passage par le secrétariat médical est un passage obligé pour tous les patients. C’est à nous qu’ils s’adressent en premier lors de leur admission. Ils sont souvent stressés et notre rôle, dès le départ, c’est de tenter de les rassurer… », explique Jocelyne, 44 ans, secrétaire médicale depuis 20 ans dans un CHU du nord de la France. Elle insiste sur un point : « C’est un métier qui comporte vraiment une dimension humaine. Être disponible, courtois et diplomate est essentiel. Il faut faire preuve de tact, savoir gérer des situations difficiles, des personnes impatientes, inquiètes, choquées par un événement de vie… Je le dis à toutes mes jeunes collègues qui démarrent ! 

A l’hôpital, la secrétaire médicale accueille en effet les patients et les renseigne sur les différentes démarches administratives à accomplir. Elle constitue le dossier administratif et médical des patients. Elle fixe les rendez-vous avec des médecins spécialistes (radiologie, scanner...). Elle fait le suivi, le classement et l'archivage des dossiers médicaux. « C’est une vrai responsabilité », précise encore Jocelyne, « un mauvais classement peuvent entrainer de lourdes conséquences pour un malade… »

La secrétaire médicale est soumise au secret professionnel

C’est elle aussi qui tient informée l'équipe médicale sur la situation administrative du malade lors des réunions de groupe. La secrétaire médicale est évidemment soumise au secret professionnel, et doit faire preuve d’une grande discrétion autour des informations dont elle dispose. C’est aussi un acteur essentiel dans le respect des droits des patients, le droit au respect de la confidentialité, mais aussi le droit pour les patients d’accéder aux informations médicales qui le concernent.

Un corps d’assistants médico-administratifs, de catégorie B, depuis 2011

Depuis le décret n° 2011-660 du 14 juin 2011, les secrétaires médicaux ont été rebaptisées « assistants médico-administratifs » (AMA) : ils constituent un emploi de catégorie B de la filière administrative.

Le corps des assistants médico-administratifs recouvre le métier de secrétaire médicale dans la fonction publique hospitalière dans de nombreux établissements publics de santé : hospices publics, maisons de retraite publiques, services départementaux de l'aide sociale à l'enfance, établissements pour mineurs ou adultes handicapés, centres d'hébergement, centres d'accueil de soins, et hôpitaux.

On accède au poste de secrétaire médicale sur concours externe (titulaires d’un baccalauréat) ou par concours interne à condition de pouvoir justifier de 4 ans de services publics.

Pour un assistant médico-administratif de « classe normale » (premier grade) qui démarre sa carrière, la grille indiciaire prévoit un traitement de 1588 euros bruts à l’échelon (2333 euros à l’échelon 13).