Formation

Travailler dans un centre de planification et d’éducation familiale à l’hôpital

8 février 2021

Il existe des centaines de Centres de planification et d’éducation familiale (CPEF) en France. Ces lieux d’écoute et d’information proposent des consultations de gynécologie, de conseil conjugal et familial pour les mineurs et les adultes. Les centres dépendent du service de protection maternelle et infantile (PMI), et sont souvent intégrés au sein d’établissements de santé. Qui sont les agents hospitaliers qui y exercent ? Comment travailler en tant qu’infirmière ou conseiller conjugal et familial dans un centre de planification ?

Qu’est-ce qu’un Centre de planification et d’éducation familiale ?

Le CPEF est un lieu particulier au sein de l’hôpital où exerce une équipe pluridisciplinaire. On y vient pour parler sexualité, vie amoureuse mais aussi parentalité ou violences conjugales, de manière anonyme et gratuite avec un conseiller conjugal et familial. Des professionnels de santé, comme les sages-femmes, reçoivent pour des consultations médicales ou gynécologiques. Les infirmières participent à l’accueil des personnes et les orientent pour répondre au mieux aux attentes d’une patientèle presque exclusivement féminine. Les IDE (Infirmière Diplômée d’Etat) sont amenées à pratiquer des soins, si nécessaire.

Le CPEF hors des murs

Les infirmières, comme les conseillers conjugaux et familiaux peuvent intervenir à l’extérieur de l’établissements de soins. De nombreuses animations auprès des collégiens font partie des missions des CPEF qui sont financés par les conseils départementaux. Il s’agit d’informer les adolescents sur les IST (Infections sexuellement transmissibles) mais aussi la contraception et les violences sexuelles.

Être en accord avec les valeurs défendues par les CPEF

Pour exercer dans ces centres, il est important d’être en accord avec les pratiques du CPEF. En effet, des IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) médicamenteuses sont, par exemple, proposées pour des jeunes filles. Sans être militant, il faut avoir bien réfléchi sur cette autre façon de pratiquer son métier.