17 juillet 2014

Australie : l'âge de le retraite repoussé à 70 ans !

Depuis 106 ans, l'Australie n'avait pas touché à retraites L'âge de départ était fixé à 65 ans pour les hommes et 60 ans pour les femmes. Désormais, tout le monde partira à la retraite à 70 ans dès 2035. Les pouvoirs publics ont pris une lourde décision. Une idée qui pourrait faire boule de neige en Europe ? 

 

L'Australie a donc franchi le pas : le Gouvernement vient de décider de repousser l'âge de départ à la retraite à 70 ans d'ici à 2035. Pour le ministre des finances Joe Hockey, c'est « le seul moyen de faire face à la crise économique et au vieillissement de la population... ». En Australie en effet, un enfant sur 3, qui naît aujourd'hui, va vivre jusqu'à l'âge de 100 ans. Au cours de 30 prochaines années, le nombre d'Australiens de plus de 65 ans va doubler. Celui des plus de 85 ans va tripler. Sur le plan économique, l'Australie fait face aussi à de nouvelles difficultés : le pays entretenait jusqu'à maintenant des liens économiques étroits avec la Chine mais cette dernière fait de moins en moins appel à elle... Pour Joe Hockey, « l'Australie, qui vient de bénéficier de 22 ans consécutifs de croissance, ne peut plus compter sur le même schéma à l'avenir... » Voilà pourquoi ce pays-continent qui compte 23,4 millions d'habitants a été amené à prendre une décision drastique. En Australie, c'est la première réforme du système des retraites depuis 1908 ! Depuis plus de 100 ans, l'âge légal de départ à la retraite était fixé à 65 ans pour les hommes et 60 ans pour les femmes. Désormais, ce sera 70 ans pour tout le monde ! Pour faire passer la pilule, le Gouvernement australien souhaite accompagner son plan « choc » de mesures fiscales pour inciter les entreprises à maintenir les séniors à leur poste...

Des pensions de retraites qui tiennent compte du patrimoine

Mais ce n'est pas tout : en Australie, à la différence de ce que nous connaissons en France, la pension de retraite est conçue comme un « filet de protection » pour ceux qui n'auront pas pu se constituer une épargne suffisante pendant leur vie active. Alors que chez nous, la pension de retraite vient remplacer un revenu d'activité. Voilà pourquoi, dans le calcul de la pension, les australiens tiennent compte des ressources globales du retraité et notamment du patrimoine de chacun. 41 % des retraités australiens reçoivent ainsi une pension réduite liée à leurs conditions de ressources et de patrimoine. La réforme des retraites australienne prévoit de tenir compte encore plus des conditions de patrimoine et de baisser davantage encore les pensions de ceux qui sont propriétaires.

En Europe aussi, recul progressif de l'âge de la retraite

Des mesures qui feraient frémir en Europe et particulièrement en France ! Mais ne nous réjouissons pas trop vite de vivre à des milliers de kilomètres de l'Australie car ces mesures commencent déjà à donner des idées en Europe ! Le commissaire européen à l'énergie, l'Allemand Günther Öttinger a invité ses compatriotes « à parler de la retraite à 70 ans... » Au Royaume-Uni, on ne pourra pas partir à la retraite avec avec une pension satisfaisante avant d'avoir 69 ans vers la fin des années 2040. En France, avec la réforme de 2010, l'âge légal de la retraite a été repoussé de 60 à 62 ans. La dernière loi de réforme promulguée le 20 janvier 2014 prévoit un nouvel allongement de la durée de cotisation à 43 ans d'ici à 2035 pour percevoir une pension maximale. Les jeunes sont les grands perdants de ces réformes successives. Car ceux qui ont moins de 40 ans aujourd'hui devront cotiser 43 ans pour espérer une retraite à taux plein. Ainsi, la génération née en 1973 ne pourra y prétendre avant l'âge de 66 ans au mieux... Cette mesure se fonde sur l'augmentation de l'espérance de vie de ces générations, censées être en meilleure forme que leurs aînés. Mais elle ne tient pas toujours compte de la diversité des métiers et leurs contraintes. Bien sûr, personne ne parle, en France, de s'inspirer des réformes australiennes. Mais la tendance générale est au recul progressif de l'âge de la retraite. On ne le répètera jamais assez : face à l'incertitude, mieux vaut envisager un complément de revenu pour sa retraite pendant la vie active et quand tous les choix sont encore possibles.

Et encore d'autres articles :
Réforme des retraites 2014 : hospitaliers, savez vous ce qui vous attend ?
Public / privé : les conditions pour demander une pension de réversion
Droit à l'information à la retraite : mieux se préparer pour demain !

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.