26 novembre 2015

Devoirs à la maison de vos enfants - Episode 1 Faut-il vraiment les aider ?

Les parents sont nombreux à s’impliquer dans les devoirs à la maison de leurs enfants. Si beaucoup estiment remplir pleinement et correctement leur rôle, une enquête révèle que les enseignants sont beaucoup plus critiques et réservés sur le rôle que ces parents peuvent jouer auprès de leurs enfants. Alors comment faut-il s’y prendre ? Des parents et des enseignants témoignent…


Les devoirs à la maison, c’est souvent, aussi, le quotidien des parents ! Le sacrosaint rituel s’installe en général après le goûter et avant le bain : c’est le créneau privilégié où les parents (le plus souvent la mère, parfois le père ou la nounou !) s’installent avec l’enfant pour faire les devoirs pour le lendemain… Selon un sondage Opinion Way, publié en octobre 2015, et réalisé dans le cadre d’une vaste enquête menée par un chercheur spécialiste de l’éducation Georges Fotinos, 58 % des parents pensent d’ailleurs savoir ce qu’il faut faire pour aider leurs enfants dans leur scolarité. Une grande majorité de parents s’implique dans la scolarité de leurs enfants et estime le faire correctement. Mais la même étude réalisée du côté des directeurs d’école, principaux de collèges et proviseurs de lycée donne des résultats très différents : « seulement 39 % pensent que les parents sont armés pour aider leurs enfants », explique Georges Fotinos. Les enseignants ont tendance à douter des capacités des parents à soutenir leurs enfants dans leur travail scolaire. En clair, les parents aident, mais ils aident mal ! Exemple : « On a bien travaillé aujourd’hui ! » s’exclame Maryse, maman du jeune Thomas, 8 ans. « On a bien travaillé » : l’expression est révélatrice du rôle exercé par certains parents auprès de leur enfant. Maryse n’imagine pas laisser Thomas faire ses devoirs tout seul. C’est précisément ce que les enseignants regrettent. « Je suis obligée quelquefois de leur dire d’arrêter, raconte Sophie, institutrice en région parisienne. Et elle ajoute : « en lecture, certains font lire une page supplémentaire par rapport à ce qui est demandé en pensant prendre de l’avance, mais cela peut casser le suspense sur lequel je comptais pour la leçon suivante ! » En maths aussi les parents ne font pas toujours les bons choix. Noémie, institutrice dans le Languedoc, l’a souvent constaté : « mes élèves se retrouvent complètement perdus car leurs parents ont tenté de les aider avec une autre méthode que celle que j’ai apprise à leur enfant, et cela provoque des confusions dans les apprentissages… »

« Je préfère une dissertation d’élève un peu ratée qu’un bon devoir de parent ! »

Voilà pourquoi l’Education Nationale recommande aux parents d’être moins intrusifs et « de simplement s’intéresser aux devoirs de leurs parents, leur poser des questions, jeter un coup d’œil sur le cahier de textes… » comme le préconise Catherine Moisan directrice du département statistiques de l’Education Nationale. Quand les enfants grandissent, les parents ont encore tendance, parfois, à trop en faire : « je préfère une dissertation d’élève un peu ratée qu’on bon devoir de parents, s’exclame Didier, professeur de français dans un lycée de Bourgogne, « le style n’est pas le même et la copie n’est en général pas dans l’esprit du cours ni des consignes données en classe… » Didier a déjà convoqué des parents pour leur demander de ne plus travailler à la place de leur enfant et il avoue avoir fait refaire le devoir par l’élève !

Dernier enseignement de l’étude menée par Georges Fotinos : c’est dans les milieux les plus favorisés socialement et culturellement que les parents aident le plus les élèves. Pourtant, pas besoin d’avoir un haut niveau scolaire pour aider ses enfants, « il faut juste savoir instaurer un dialogue quotidien avec son enfant sur l’école et s’assurer que les devoirs sont faits, bien ou mal peu importe, l’essentiel est que les devoirs soient faits, c’est la régularité du travail qui finit toujours par payer… » prévient encore Sophie, institutrice en région parisienne.

Retrouvez prochainement sur Complement’air : Devoir à la maison épisode 2 – Avec quels moyens les aider ?

D'autres articles liés à l'école et la famille...
Orientation scolaire : savoir conseiller sans obliger
L’entraide familiale : le remède à la crise !
Bourses d’études 2015 / 2016 : collège, lycée, études supérieures…Comment ça marche ?

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.