Comprendre la retraite de base

Agents hospitaliers : à quel âge pouvons-nous partir à la retraite ?

2 mars 2017
La réforme des retraites de 2010 a revu l’âge de départ à la retraite des agents de la fonction publique.
a quel age partir à la retraite agents hospitaliers

Pour les titulaires : on part désormais à 62 ans si on est « sédentaire » et à 57 ans si on appartient à la catégorie « active ». Pour les contractuels : l’âge de départ est fixé à 62 ans pour tous. Le dispositif « carrières longues » permet d’anticiper ce départ dès 60 ans si on a suffisamment cotisé. La retraite anticipée est aussi proposée aux agents qui ont un handicap entrainant une incapacité de plus de 50 %, ou aux agents titulaires qui ont des enfants handicapés.

L’âge de départ à la retraite des agents hospitaliers

La réforme des retraites de 2010 a décalé progressivement l’âge de départ à la retraite de deux ans et nous arrivons au terme de cette évolution. Depuis début 2017, l’âge de départ en retraite est effectivement repoussé à 62 ans pour tous les agents fonctionnaires ou contractuels et à 57 ans pour les agents titulaires de catégorie active.

Ainsi, les agents « sédentaires » nés en 1955 sont les premiers cette année à pouvoir partir à la retraite à 62 ans (ceux qui sont nés en 1954 pouvaient partir à 61 ans et 7 mois). Les agents actifs nés en 1960 sont les premiers en 2017 à pouvoir partir à la retraite à 57 ans (ceux qui sont nés en 1959, pouvaient partir à 56 ans et 7 mois).

Les possibilités de retraite anticipée

- Le dispositif « carrières longues»

La réforme des retraites de 2003, complétée par des dispositifs entrés en vigueur en 2012, permet à ceux (salariés du privé, fonctionnaires et contractuels) qui ont démarré plus tôt que d’autres dans la vie active de partir à la retraite entre 57 ans et 60 ans, à condition notamment d’avoir cotisé le nombre de trimestres nécessaires. Peuvent en bénéficier tous ceux qui ont commencé à travailler à 16,17 ou 20 ans (en fonction de l’année de naissance), d’avoir cotisé à cet âge 4 à 5 trimestres et de disposer d’une durée minimale de trimestres cotisés.

- La retraite anticipée pour handicap

Depuis le 1er février 2014, les agents hospitaliers (titulaires et non titulaires) peuvent partir à la retraite à 55 ans s’ils justifient d’une incapacité permanente d’au mois 50 %.

- La retraite anticipée pour les parents d’un enfant handicapé

Les agents hospitaliers titulaires (et seulement eux), parents d’un enfant de plus d’un an ayant une invalidité d’au moins 80 % peuvent partir à la retraite avant l’âge légal. Condition : avoir une durée minimum de service et s’être interrompu ou avoir réduit son activité professionnelle pour s’occuper de son enfant.

On peut aussi repousser l’âge limite de la retraite

A l’inverse, les agents hospitaliers peuvent aussi repousser l’âge limite de départ en retraite, s’ils n’ont pas travaillé suffisamment longtemps pour atteindre le nombre de trimestres nécessaires pour obtenir le taux maximal de leur pension. Cet âge limite au delà duquel il n’est pas possible de continuer est de 67 ans pour les sédentaires et de 62 ans pour les « actifs ».

Voir aussi les articles sur la retraite des hospitaliers :