Agir pour sa retraite

Départ à la retraite : savoir anticiper pour percevoir sa pension dès le premier jour !

9 avril 2015

Vous allez partir à la retraite dans quelques mois ou quelques années, et vous vous demandez avec raison si votre pension sera versée à temps, au premier jour de votre cessation d’activité… En fait, tout dépend de vous ! Le départ à la retraite se prépare, selon les régimes et selon votre statut, plusieurs mois, voire plusieurs années à l’avance… Voici quelques conseils pour éviter les mauvaises surprises !
depart-retraite-savoir-anticiper-pour-percevoir-sa-pension-des-premier-jour

1/ Tout au long de sa carrière : s’informer.

Le « droit à l’information sur les retraites » instauré par les réformes de 2003 et 2010  vous simplifie désormais considérablement la vie ! A partir de l’âge de 35 ans, vous recevez tous les 5 ans un RIS (Relevé de Situation Individuelle) qui récapitule vos droits depuis que vous avez commencé à travailler. En cas d’erreur, vous pouvez aussitôt rectifier, plus personne n’est censé découvrir son parcours professionnel au moment du départ à la retraite ! Pratique, ce RIS est aussi consultable en ligne. A 45 ans vous pouvez demander un entretien individuel pour faire le point de vive voix avec un conseiller. Et à 55 ans, vous recevez automatiquement une estimation de votre future pension (estimation indicative globale ou EIG). Là encore, en cas d’erreur, n’attendez pas le dernier moment pour la faire rectifier. Le cas échéant, une nouvelle estimation, plus précise, vous sera envoyée à 60 ans. La réforme des retraites 2014 prévoit pour tous, un Compte Individuel de Retraite (CIR), accessible par internet. Ce système sera mis en place pour tous en 2017, mais pour les agents hospitaliers qui dépendent de la CNRACL, il est disponible depuis le 4 mars 2015. Il suffit de se connecter à son espace personnel pour y accéder. Le Compte Individuel de Retraite (CIR) permet à chacun de vérifier régulièrement les droits acquis (trimestres et points) et d’obtenir une estimation dès 45 ans. Pour plus d'informations


2/ Penser à faire votre demande entre 4 et 6 mois avant la date de départ à la retraite.

Obtenir le versement de sa pension de retraite n’est jamais automatique. En règle générale, c’est à vous de faire la demande, entre 4 et 6 mois avant la date de départ à la retraite envisagée. Si vous vous y prenez trop tard, vous risquez de vous retrouver sans ressources ni revenus pendant plusieurs mois après la fin de votre période d’activité. Selon le déroulement de votre carrière, et éventuellement les différents métiers que vous avez exercés, vous aurez une ou plusieurs demandes à effectuer.

Salariés : Si vous partez volontairement à la retraite, vous devez informer votre employeur en respectant le délai prévu dans la convention collective (ou éventuellement le contrat de travail). Vous faites votre demande retraite en complétant l’imprimé baptisé « demande de retraite personnelle » que vous pouvez télécharger sur internet ici et le remettre avec vos justificatifs à la Caisse d’assurance retraite et de la santé au travail (Carsat) de votre domicile ou la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse (CNAV) si vous habitez en Ile-de-France. Pour un dossier simple, avec par exemple un employeur unique pendant une bonne partie de votre carrière, ce délai de 4 mois est suffisant. Par exemple, pour un départ au 1er décembre, vous pouvez déposer votre demande début août. Si le dossier est plus complexe (employeurs multiples ou passage du public au privé ou l’inverse), prévoyez plutôt de faire votre demande 6 mois avant. Par exemple, déposez votre demande début juin pour une liquidation des droits au 1er décembre.
Pour la retraite complémentaire des régimes AGIRC - ARRCO, il s’agit d’une demande distincte même si la caisse du régime général (CARSAT ou CNAV) transmet vos données aux organismes AGIRC – ARRCO.

Fonctionnaires d’Etat : une seule demande suffit pour votre retraite de base et celle du Régime Additionnel de la Fonction Publique (RAFP). Le formulaire est à télécharger sur le site : www.formulaires.modernisation.gouv.fr. Et il doit être envoyé au service du personnel qui va transmettre la demande à La Caisse. Attention : la demande doit être présentée 6 mois au moins avant la date à laquelle vous souhaitez cesser votre activité.

Fonctionnaires territoriaux et hospitaliers : vous prévenez le service du personnel de votre employeur de votre départ à la retraite. Il se charge de compléter et d’envoyer votre dossier par internet à votre caisse (CNRACL) au moins 3 mois avant la date prévue du départ. Il doit aussi imprimer la demande de pension et l’adresser au même organisme, signée par vous et accompagnée de pièces justificatives.

3/ Le jour du départ à la retraite : rester vigilant !

La période des versements est désormais mensuelle pour presque tout le monde, mais les dates de paiement varient d’un régime à l’autre. Par exemple, si vous étiez salariés, que vous partez en retraite au 1er septembre, votre retraite de base vous sera versée le 9 du mois suivant, c’est à dire le 9 octobre ! Si vous étiez fonctionnaire hospitalier, les pensions sont versées à la fin du mois en cours. Si vous partez à la retraite au 1er septembre, votre pension de retraite sera versée entre le 24 et le 29 du mois en cours, c’est à dire entre le 24 et le 29 septembre. Si le premier versement n’est toujours pas effectué aux dates prévues, contactez votre Caisse de retraite. En cas de non-réponse à votre interrogation au bout de 8 jours, n’hésitez pas à adresser une lettre recommandée avec avis de réception pour obtenir des explications et faire régulariser votre situation.