Loisirs

Vacances à l’étranger : avez vous fait toutes les démarches avant de partir ?

11 juin 2015
Partir en vacances à l’étranger, est souvent synonyme de dépaysement et de liberté. Pour éviter les désagréments de dernière minute, c’est peut-être le moment d’anticiper et faire le point sur les formalités administratives et sanitaires… à respecter.
les démarches avant de partir en voyage à l'értranger

Vérifiez minutieusement la validité de vos papiers d’identité !

 

Passeports

Si vous voyagez en Europe, dans les pays de l’Union Européenne, c’est simple : une carte d’identité en cours de validité suffit. Mais vous pouvez choisir de présenter votre passeport. Si vous voyagez hors d’Europe, vous devez obligatoirement disposer d’un passeport en cours de validité. Certains pays hors Union Européenne acceptent toutefois la carte nationale d’identité pour voyager. Vérifiez bien la date d’expiration pour ne pas avoir à courir en urgence dans votre mairie, les délais pouvant être plus important à cette occasion. Le passeport est valable 10 ans pour une personne majeure, 5 ans pour un mineur. Attention : certains pays exigent que votre passeport ait une durée de validité d'au moins 6 mois après de la date de retour. Soyez vigilants et comparez bien les dates d’expiration figurant sur les passeports de toute la famille et vos dates de retour.  

Visas

De nombreux pays exigent aussi un visa touristique obligatoire pour entrer sur leur territoire, ou même transiter. Il se présente sous la forme d'un tampon ou d'une vignette autocollante, qui est apposé sur votre passeport. Vous devez le demander suffisamment tôt avant votre départ (3 mois de délais en moyenne) Pour savoir si votre pays de destination exige un visa, renseignez-vous auprès du consulat ou de l'ambassade du pays concerné en France, et sur la rubrique Conseil aux voyageurs du site du ministère des affaires étrangères en consultant la fiche du pays concerné : http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/  

Les documents exigés pour les mineurs qui voyagent

A noter, un enfant doit avoir son propre passeport et ne peut plus figurer sur le passeport de ses parents (même pour un bébé). Depuis 2013, l'autorisation de sortie de territoire qui était exigée pour un enfant muni d’une carte nationale d’identité passeport et voyageant en Europe sans ses parents, est supprimée. Si vous voyagez dans l’Union Européenne avec votre enfant et qu’il ne dispose que de sa carte d’identité, on pourra éventuellement vous demander de présenter le livret de famille pour prouver que vous êtes bien le parent de l’enfant. S’il a son passeport, aucun autre document ne vous sera demandé.  

Vaccins

N’hésitez pas à consulter l’état sanitaire du pays en vous rendant par exemple sur le site de l’Institut Pasteur : http://www.pasteur.fr/fr/sante/vaccinations-internationales/recommandations-generales Vous y trouverez la liste des vaccins obligatoires exigés par le pays où vous vous rendez. Attention : certaines injections nécessitant des rappels, il faut souvent s’y prendre plusieurs mois à l’avance !  

Permis de conduire

Pour conduire une voiture dans un pays étranger, votre permis français est suffisant dans la plupart des cas. Mais certains pays exigent un permis international : qui doit être demandé auprès de la préfecture de votre lieu d’habitation.  

Assurez-vous que vos soins médicaux à l’étranger seront pris en charge !

Quelle que soit votre destination, inutile d’emporter avec vous votre Carte Vitale qui n’est valable qu’en France.  

Carte Européenne d’Assurance maladie

Si vous partez en vacances en Europe, dans un État de l'Union européenne, procurez-vous, la carte européenne d'assurance maladie (CEAM). Elle vous permettra d'attester de vos droits à l'assurance maladie et de bénéficier d'une prise en charge sur place de vos soins médicaux, selon la législation et les formalités en vigueur dans le pays de séjour. Vous pouvez demander votre CEAM par internet : connectez-vous, au moins 15 jours avant votre départ, sur votre compte ameli / rubrique « Mes demandes ».  

Soins médicaux hors Union Européenne

Lorsque vous partez en vacances à l'étranger dans un pays hors Union européenne, seuls les soins médicaux urgents et imprévus pourront éventuellement être pris en charge par votre caisse d'Assurance Maladie. Dans ce cas, vous devez régler vos frais médicaux sur place. Conservez les factures et justificatifs de paiement et présentez-les, à votre retour en France, à votre caisse d'Assurance Maladie.  

Contrat d’assistance ou d’assurance

Dans certains pays, les frais médicaux coûtent très cher. Il est donc recommandé de souscrire un contrat d'assistance ou d'assurance, qui garantit le remboursement des frais médicaux engagés et le rapatriement sanitaire, en cas de maladie à l'étranger. Par ailleurs, renseignez vous auprès de votre banque car si vous avez payé votre billet d’avion ou votre séjour avec votre carte bancaire Visa, vous bénéficiez déjà de certaines garanties d’assurances. Également, avec toutes les cartes Visa, vous bénéficiez d’une assistance rapatriement (en cas d'accident, elle vous garantit le transfert vers votre pays de résidence) et d’une assistance médicale : les frais médicaux sont remboursés après déductions des indemnités versées par les organismes d'assurance maladie. Les cartes bancaires « haut de gamme » offrent des services supplémentaires. source : https://www.visa.fr/services-en-ligne/assurances-et-assistance/  

Les dernières recommandations avant de monter dans l’avion !

 

Pas de produits liquides en cabine…sauf exception !

Bien entendu, pour des raisons de sécurité, tous les produits liquides dans des contenants de plus de 100 ml sont interdits en cabine. Mais il existe deux dérogations : - pour les personnes ayant besoin de voyager avec des médicaments liquides comme les diabétiques. Un patient insulinodépendant doit pouvoir présenter aux agents de sécurité son ordonnance en cours de validité et tous les éléments nécessaires au traitement : aiguilles, flacon d’insuline, stylo injecteur… Dans ce cas, il pourra garder ses médicaments en cabine. Comme il est toujours recommandé aux diabétiques de prévoir plus de médicaments que nécessaire (en cas de vol de sac notamment), le surplus devra être mis en soute. - pour les bébés qui auront besoin de leurs aliments liquides pendant le vol. Seule condition pour garder les aliments en cabine : que les quantités soient en rapport avec la durée du voyage. Les contenants doivent être refermables car il pourra être demandé aux parents de « goûter ces aliments ! Une attention particulière pour votre téléphone mobile. Si vous n’avez pas souscrit d’abonnement forfaitaire pour les communications internationales, mieux vaut penser, dès le départ, à désactiver les « données à l’étranger » et « données cellulaires » de votre smartphone et empêcher tout téléchargement depuis la France, sous peine d’avoir au retour, une facture salée à payer ! Pour plus de renseignements…N’hésitez pas à vous rendre sur le site du Ministère des Affaires étrangères qui donne aussi, pays par pays, l’adresse et le numéro de téléphone de chaque ambassade de France dans le pays concerné et de chaque consulat.